A la une,  Actualités,  L'édito

Édito de rentrée – Toutes voiles dehors !

« Une mer calme n’a jamais fait un bon marin » – Proverbe anglais 

Chers et chères sciencepistes, 

Chaque année, vous nous offrez un océan de vie étudiante tumultueux et riche, plein d’événements, de polémiques et de débats, et c’est ce tourbillon magnifique qui donne vie à votre journal, la Péniche. Notre beau navire a maintenant treize ans, et cette année encore, forts de l’expérience des périples passés, nous sommes fin prêts pour cette odyssée qui s’annonce déjà passionnante. Armés de leurs plus belles plumes, les esprits aiguisés, le verbe tranchant, notre équipage de rédacteurs, de photographes et de dessinateurs embarque !

Néophyte, entends-tu bruisser les voiles de notre vaisseau rutilant ? Te voilà bien tombé, la Péniche sera ta boussole cette année ! Si la péniche (sans majuscule, en d’autres termes le hall de Sciences Po) est l’axe autour duquel gravite l’établissement, son autre pilier, c’est la Péniche avec un grand P. C’est en effet dans nos colonnes que tu découvriras l’établissement dans lequel tu viens de débarquer. Nos rédacteurs seront tes oreilles, nos photographes tes yeux, nos tribunes ta voix. Alors, paré à la manœuvre ? 

« Mais comment donc, Capitaine ? » 

La Péniche a en effet prévu cette année un dispositif de choc pour vous, chers lecteurs. Nous voguerons loin, nous voguerons large, et nous voguerons en profondeur. Fidèles à ce qui conduit chaque année 150 000 visiteurs à consulter notre journal, notre paquebot continuera à naviguer selon sa mission principale : être au plus proche des étudiants. Nous ferons entendre vos voix dans nos tribunes. Nous vous aiderons avec des témoignages d’anciens, de 3As, de parcours civiques. Nous vous ferons réfléchir en interviewant les sommités que sont les professeurs de Sciences Po. Nous vous ferons chanter en couvrant les succès des Jaunes et Noirs au CRIT, et rêver en vous racontant la myriade d’événements prenant place chaque jour dans cet établissement. Enfin, nous vous pousserons également à sortir et (hélas) à quitter le site de la Péniche, en vous révélant tous les secrets et bon plans de la vie culturelle dans notre Mag !

L’archipel des nouveautés

Mais tout bon marin sait que les voyages se suivent et ne se ressemblent pas. Dans nos vadrouilles estivales, nous avons mis cap sur l’archipel des nouveautés, et c’est avec des projets plein la tête que nous en revenons ! En voici un avant goût : 

  • « La mer joint les régions qu’elle sépare ». Suivant l’intuition du poète Alexander Pope, la Péniche aura à cœur de s’ouvrir encore plus aux étudiants étrangers. Au programme, toujours plus d’articles en anglais et des tribunes sur l’actualité internationale écrites par des étudiants directement concernés.
  • La Péniche en eaux troubles. Sur fond de titre aguicheur et sans cependant citer Trump et ses « drain the swamp ! », la Péniche se muera régulièrement en cellule d’investigation, prête à faire trembler les murs. Des enquêtes plus nombreuses, des dossiers approfondis, la Péniche sera votre lampe torche pour éclairer coulisses et méandres obscurs !
  • La province n’est pas analphabète ! A la lumière de cette découverte (« de cette surprise » oseront dire certaines mauvaises langues), la Péniche lance un grand programme de partenariat avec les journaux des campus de régions, qui recèlent de nombreux talents et initiatives, et dont nous n’entendons pas assez parler à Paris ! 
  • « Tempête politique » est un terme que l’on entend souvent ces derniers temps. Pour te mener à bon port et ne pas sombrer sous la déferlante de l’info, La Péniche investit l’actualité politique! Restez aux aguets pour notre nouvelle rubrique, dont les détails seront bientôt publiés…

« L’homme seul ne peut mettre le bateau à la mer ». Proverbe swahili

Le proverbe swahili a bien raison, la Péniche a besoin de toi ! Marin d’eau douce, vieux loup expérimenté, viens fourbir tes armes journalistiques et prends part à notre aventure ! La Péniche étant un journal très moderne, il suffit de cliquer ici pour nous rejoindre : https://forms.gle/Dja8KHp8DVtJ7iR66. Tout l’équipage reste à ta disposition en cas de question, n’hésite pas à nous contacter !

Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter à tous, chers lecteurs et chères lectrices, une très bonne année, à suivre en intégralité ici : http://www.lapeniche.net/.

Dixit George Pernoud, « Bon vent ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.