Vie du campus

Compte-rendu du Franco-British Student Alliance Summit 2008

FBSA Ce week-end, se déroulait chez nos voisins d’outre-Manche, le sommet annuel de la Franco-British Student Alliance (FBSA), regroupant des étudiants de la LSE, d’Oxbridge, de l’Ecole Polytechnique, de l’ESSEC et de Sciences Po autour du thème French protectionism versus British liberalism. Retrouvez toutes les photos ici !

Vendredi midi, la délégation française quittait donc le boulevard Raspail en direction de Londres. Arrivés en début de soirée, les étudiants de la rue Saint-Guillaume investirent une auberge de jeunesse située entre South Kensington et la Tamise, pour passer la soirée dans les rues londoniennes, à Soho pour certains, à une soirée de la LSE pour d’autres. Le samedi matin, les étudiants français firent la connaissance des étudiants anglais à la LSE, entre thé, croissants et discours introductifs de divers invités et organisateurs. Puis, ils prirent la route d’Hatfield House où ils furent accueillis, dans le Marble Hall, par le Marquis de Salisbury, Président senior de l’Alliance. Après les interventions d’invités, parmi lesquels Jacques Barrot, Meghnad Desai, Arnoud de Meyer, Philippe Yvergniaux, Fabien Curto Millet, John Howe, Damian Chalmers et Guillaume Daudin, et le tea-time, les étudiants rejoignirent les workshops, chacun présidé par un des intervenants présents, dans lesquels ils s’étaient inscrits, soit…

  • France and Britain in the spirit of Adam Smith and Colbert
  • How are the sensitive sectors in Britain and France subject to protectionist and liberal policies ?
  • Protectionism and developing countries: harm and benefit
  • Interventionism in electoral stakes: different perceptions of the British and French people towards free trade and interventionism?
  • Approaches to competition policy in France, Britain and Europe

Un étudiant de chaque atelier présenta enfin les conclusions de son groupe lors d’une séance plénière.

Les étudiants purent ensuite prendre du répit au son de Liszt et de Mozart, lors du récital donné par le Hollywell String Quartet, et la trépidante journée se paracheva sur un dîner de prestige -où se mêlèrent robes de soirées diaprées, furent-elles purpurines, d’un bleu de Prusse ou smaradgines-, suivi d’une soirée dans le Old Palace.

De retour à Londres, le dimanche matin fut l’occasion pour certains de faire une grasse matinée, pour d’autres de se promener à South Ken.

Félicitations à l’Alliance qui, une année de plus, a permis à de nombreux étudiants de se rencontrer et d’échanger, et un grand merci à Stéphanie Morisset, présidente de la branche Sciences Po de l’Alliance pour l’organisation du départ du groupe de Sciences Po.

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.