• Cinéma

    Rabbit Hole, l’horreur et la douceur

    Il n’est jamais facile de filmer le deuil. Pathos, caricature, clichés, les écueils sont nombreux. Mais le nouveau film de John Cameron Mitchell parvient à raconter la douleur de la perte d’un enfant sans céder à ces difficultés. Rabbit Hole est un beau film, modeste, juste et doux. Becca et Howie ont perdu leur fils il y a huit mois, renversé par une voiture alors qu’il courrait après son chien. Si la mort du fils est au cœur de ce film, elle n’est pas évoquée tout de suite. Ce sont surtout des détails intrigants qui nous la laissent deviner. La…

  • Cinéma

    La part de gâteau indigeste de Cédric Klapisch

    Quand Klapisch fait du Klapisch, on s'amuse. Mais quand Klapisch fait du cinéma social, on s'indigne. Ma part du gâteau, nouveau film de Cédric Klapisch (L'auberge espagnole, Les Poupées russes, Paris), relate la rencontre entre Steve, trader richissime et arrogant, et France, ouvrière de Dunkerque au chômage. Elle devient sa femme de ménage, puis la baby-sitter de son fils. Peu à peu les relations se font plus chaleureuses, jusqu'à ce que France découvre que son nouvel employeur est responsable de la faillite de son usine.