• Vie du campus

    Exposition l’Enfer de la Bibliothèque, Eros au secret

    Amoureux de Paris, amateurs de littérature de charme ou férus d’érotisme, vous avez du faire attention au gigantesque X rouge lumineux qui habille depuis déjà un mois l’une des tours de la Bibliothèque François Mitterrand. A la tombée de la nuit, c’est comme si Paris nous susurrait à l’oreille ces vers de Baudelaire : « Cependant des démons malsains dans l’atmosphère, S’éveillent lourdement, comme des gens d’affaire, Et cognent en volant les volets et l’auvent. A travers les lueurs que tourmente le vent, La Prostitution s’allume dans les rues ; comme une fourmilière elle ouvre ses issues ; (…) ».

  • Vie du campus

    Paul Nicolas Paulsen, 2A, créateur de la série « décidetoiclement.com »

    Saviez-vous que de nombreux jeunes talents se cachent parmi les étudiants de Sciences Po? LaPéniche.net en a rencontré un qui a fini par sortir de sa cachette à mystères pour nous présenter sa série, décidetoiclément.com ! Et ce n’est pas n’importe quelle série… Le spectateur y joue une rôle actif ! Non seulement il vote pour décider de la suite des événements, mais il peut également se porter volontaire pour contribuer aux épisodes suivants… Rencontre avec le créateur !

  • Vie du campus

    Exposition “Martine Barrat, Harlem in my heart” à la MEP jusqu’au 6 janvier 2008

    La photographe Martine Barrat nous dévoile un magnifique reportage de la vie du quartier d’Harlem et du South Bronx, à New York, qu’elle a elle-même parcourue pendant plus de vingt ans… Son regard de française exilée aux Etats-Unis apporte une touche personnelle au reportage : on y lit son amour pour ce lieu populaire et vivant, son sentiment de familiarité, elle qui pourtant était une étrangère arrivée en lieu inconnu.

  • Vie du campus

    Exposition Weegee (1899-1968) au Musée Maillol, jusqu’au 15 octobre 2007

    Amateurs de photo-journalisme, de noir et blanc, de New-York, de polars et d’humour noir, cette exposition est faite pour vous ! Le photographe Weegee n’a pas froid aux yeux : c’est l’un des rares, au cours du XXe siècle, à oser sauter dans sa voiture pour être le premier à prendre le cliché d’une victime abattue quelques minutes plus tôt par un gang new-yorkais. Pire, on dit même qu’il est capable d’anticiper les crimes… + de photos pour vous faire un petit avant-goût