Vie du campus

WEI à Bruxelles

WEIb.jpgVendredi 24 octobre, peu avant 14h : une bonne dizaine d’étudiants de 4A quitte l’amphi Boutmy en plein cours de stratégie. Qu’a-t-il bien pu se passer ? Le professeur aurait-il lancé une blague peu appréciée des étudiants ? Ou bien s’agit-il d’un brusque coup de barre général qui leur fait déserter les bancs de l’amphi? Aucun des deux. Un indice : ils ont tous une valise.

Il s’agit bien sûr du coup d’envoi du week-end d’intégration des étudiants de master et des étudiants internationaux ! Cette année, le cap a été mis sur Bruxelles, capitale européenne certes, mais surtout ville très festive une fois la nuit tombée. Les deux soirées en boîte nous l’ont prouvé : d’abord la légendaire soirée Schtroumpf au You le vendredi, puis à la Louise Gallery le samedi soir.

Sans oublier le barathon du samedi en fin d’après-midi permettant de s’imprégner à fond de la culture bruxelloise et de ses bières, au Delirium cafe, inscrit au guiness des records pour la variété de son offre. Comme le souligne un étudiant de 4A fraichement entré à Sciences-Po, à propos de Bruxelles : « l’endroit était très sympa. C’était une bonne idée de nous distribuer un plan des restos et bars où aller. Ce week-end m’a permis de rencontrer plein d’étrangers, mais j’ai trouvé plus difficile de rencontrer des Français. » Les étudiants étaient libres d’occuper leurs journées à leur guise : Musée de la BD, Manneken Pis, visite du quartier des institutions…il n’y avait que l’embarras du choix.

Philippe, élève du master droit économique (4A) nous a confié ses impressions : « C’était un excellent week end à condition de connaître les personnes y participant. C’est paradoxal pour un week end d’intégration et cela a du gêner pas mal de personnes étant donné qu’étaient présents à la fois des étudiants qui se connaissaient, des étudiants nouveaux et des internationaux. Néanmoins c’est le concept du week end du master qui se veut moins ludique et plus libre que celui du premier cycle. Pour ma part je me suis bien amusé, le choix de Bruxelles était excellent et à moins de jouer les perfectionnistes je ne peux rien reprocher au BDE. »

Du côté du BDE, on est également satisfait de cette escapade en Belgique : « nous avons trouvé tout d’abord que Bruxelles était un chouette endroit pour un WEI : ville pas trop grande, avec une ambiance sympa, et pas mal de choses à faire (plus des bars et petits restos à foison !). Les clubs avaient été choisis sur les conseils de Bruxellois de souche, et nous pensons qu’ils correspondaient parfaitement à l’ambiance que l’on souhaitait créer, notamment le YOU avec la soirée Schtroumpf qui a apporté un côté très sympa », selon le président du BDE, Marco Poletti.

Un week-end festif et réussi donc, qui a rempli sa mission et permis de démarrer l’année sur les chapeaux de roue…mais bien sûr trop court pour goûter à toutes les spécialités culinaires de la ville (gaufres, chocolats et bien sûr les frites typiques) et vous dire laquelle de la gaufre de Liège ou de Bruxelles est la meilleure : alors à quand le WOI? (Week of Integration) pour avoir le temps de tout découvrir!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.