• Actualités

    Blogbuster #2 : Les science-pistes à l’étranger. Portrait d’artistes incompris plongés au cœur d’univers transcendants.

    Ou : ces échecs épiques qui font toute la beauté de la 3A. Un brin de poésie souffle sur le monde et emporte l’âme des 3A, pendant qu’un typhon les empêche, hélas !, d’assister à leurs cours. La troisième année, année culturelle *hum sabbatique* offre aux chers sciences pistes un temps d’introspection qui les pousse à s’intéresser à la beauté du monde. Devenus grands esthètes, ou poètes maudits, ils errent, solitaires, loin de leur terre natale et s’adonnent au plaisir de la déambulation contemplative. Loin des tracas parisiens, du stress de la ville lumière et de l’univers étouffant du paraître science-piste, ils…