• Cinéma,  Le Mag'

    Critique ciné : Le Majordome (The Butler)

    Servir. La vie de Cecil Gaines pourrait se résumer à ce mot. Majordome afro-américain de la Maison-Blanche, il voit défiler tous les présidents des États-Unis, d’Eisenhower à Reagan. Il leur obéit inlassablement, avec déférence, et apprend à s’effacer pour mieux satisfaire leurs désirs. Le Majordome est loin d’être un biopic vide parsemé d’anecdotes croustillantes sur ces présidents américains. Certes dans leur intimité, le film se concentre sur les interrogations de la communauté noire en quête de ses droits. Quelle attitude adopter ? A travers le conflit intergénérationnel, différents choix s’imposent : patienter dans la légalité, à l’image de Cecil ou s’engager dans…