• A la une,  Actualités,  Vie des associations,  Vie du campus

    BDE : Good Morning Sciences Po remporte l’élection

    28 voix. 28 voix sur 2236 votes. Dire que la compétition fut particulièrement serrée cette année relève de la litote. L’élection des membres du futur Bureau des Élèves de Sciences Po s’est jouée dans un mouchoir de poche. Mais c’est finalement Good Morning Sciences Po, la liste rock n’roll de Gabriel Calvet, qui s’est imposée, obtenant 1133 voix et 50,63% des suffrages exprimés. Cette liste deviendra donc le Bureau des Élèves de Sciences Po Paris pour l’année 2018-2019. De son côté, la liste super-héroïque Sciences Power, menée par Thibaut Chaix, est arrivée seconde avec 49,37% des suffrages exprimées. Les résultats vous sont…

  • A la une,  Actualités,  Vie du campus,  Vie politique étudiante,  Vie syndicale

    Élections syndicales : l’UNEF reste majoritaire

    L’administration a communiqué hier matin les résultats des élections syndicales étudiantes, après avoir pris connaissance du vote de près de 3750 étudiants. Pour rappel, ces élections avaient pour but de renouveler les huit membres siégeant au sein de chacune des instances représentatives de Sciences Po, qui sont le Conseil de l’Institut et le Conseil de la Vie Étudiante et de la Formation ( CVEF ). Si la participation au premier tour desdites élections fut limitée ( 25,84% des électeurs ont voté pour les élections au CVEF, et 25,58% ont voté pour les élections au Conseil de l’Institut ), l’UNEF (…

  • A la une,  Actualités,  Vie du campus,  Vie politique étudiante,  Vie syndicale

    ELECTIONS SYNDICALES – Les résultats

    Jeudi, 17:00. Le dépouillement du scrutin ressemble à l’émission Des chiffres et des lettres. Sous les poutres de Goguel Bis, l’oeil anxieux des têtes de liste de l’UNEF, de l’UNI et de The Alliance attend que les différents membres de l’administration dévoilent chacun une partie du code qui permet d’accéder aux résultats des élections syndicales de 2016. Consonnes, voyelles, majuscules, minuscules, il faut une dizaine de minutes pour que la clé soit intégralement reconstituée. Loin de faire défaut, la sécurité du vote électronique a largement contribué à la réussite de l’opération, une première à Sciences Po. Seulement 35 ou 36 « événements » ont…