• A la une,  Actualités,  Vie du campus

    « On a besoin d’une révolution » – Rencontre avec Guillaume Garot et Sarah Deysine

    Pour discuter la place des femmes dans les sphères du pouvoir, Atalante (une association féministe de Sciences Po) a invité deux représentants du secteur agroalimentaire. Le soir du mardi 17 septembre 19, Guillaume Garot, ex-ministre de l’agroalimentaire et actuel député de la Mayenne, et Sarah Deysine, directrice de communication d’Agrial France, ont discuté ce sujet dans l’Amphithéâtre Leroy Beaulieu. Ce qui a commencé par une conférence sur les femmes dans le secteur agroalimentaire est vite devenue une discussion plus générale à propos du féminisme et des opportunités pour les femmes. Bien que la conférence soit organisée par un collectif féministe,…

  • A la une,  Actualités,  Vie du campus,  Vie politique étudiante

    Élections syndicales : que proposent les listes candidates ?

    Si vous pensez que « l’UNEF » est un stand de frites aux manifs anti lois travail, « l’UNI » le club des mocassins à gland, « Solidaires étudiant-e-s » l’anaphore de votre lettre d’engagement et « NOVA » la radio préférée de votre grand-mère, cet article est fait pour vous. Ça y est, les élections syndicales sont lancées. Ils sont quatre, et ils ne demandent rien d’autre que la confiance des étudiants pleins d’envie et vides de préjugés que vous êtes. Un outsider contre trois loubards, et beaucoup de projets à vous proposer. En bon sciencepiste, vous avez lu Pierre Rosanvallon, avez piqué du nez sur Duverger…

  • Actualités,  Vie du campus

    Les femmes à SciencesPo, le réveil politique et associatif

    « Les femmes, c’est normal qu’elles ne fassent pas de politique. C’est un boulot prenant. Qui serait là pour éduquer les enfants ? ». Dit et entendu à Sciences Po puis retranscrit dans le cahier de doléances de l’UNEF mis en place l’an passé pour la journée de la femme. Ca vous étonne ? Nous connaissons tous aujourd’hui le Sciences Po de la diversité, mais qu’en est il du Sciences Po de l’égalité ? Avec une majorité d’étudiantes féminines sur ses bancs, on pourrait penser que Sciences Po bouscule les idées reçues sur la place de la femme dans les hautes carrières administratives et politiques.…