• Edito de fin d’année – La Péniche jette l’ancre pour l’été

    A quelques mois de sa dixième année, La Péniche jette l’ancre pour la trêve estivale. Gabrielle Radet, la prochaine rédactrice en chef, reprendra en charge nos publications à la fin du mois d’août, épaulée par Alex Baptiste Joubert et Hugues Seguinet, co-présidents. L’heure est, pour l’équipe sortante, au traditionnel bilan de fin d’année. Avec près de 300 000 pages vues et plus de 120 000 visiteurs uniques depuis la rentrée 2015, La Péniche s’affirme, une fois encore, comme le média de référence à Sciences Po. Pour la première fois de la vie étudiante, notre association s’est dotée d’une application mobile…

  • Le Grand Oral de Vincent Lindon en 5 points

    Vincent Lindon était convoqué ce jeudi soir dans l’amphithéâtre Boutmy pour son Grand Oral. Fin connaisseur du public et de la scène, il s’est empressé de prendre les rennes de l’exercice. Désinvolture sagement maîtrisée et prestance contrôlée, un objectif pour l’acteur de 57 ans : séduire les jurés en jouant avec brio le rôle le plus subtil à mener, le sien. Retour. Vincent Lindon, forte personnalité et image soignée L’oral à est à peine commencé que Vincent Lindon, interrompant insolemment son juré Martin Lewandowski, fixe les règles de l’exercice. Il n’y aura, ce soir, ni selfie, ni snapchat, ni livetweet.…

  • LE MAG – L’Avare au TNP, de l’argent et encore de l’argent

    La Comédie de Reims jouait au TNP de Villeurbanne du mardi 17 au dimanche 21 février l’indémodable Avare de Molière, habilement transposé au monde du XXIème siècle. Séance de rattrapage. Une critique du capitalisme traverse la mise en scène de Ludovic Lagarde. La pièce est jouée dans un décor d’entrepôt en phase avec l’accumulation rigoureuse et obsessionnelle du personnage principal : Harpagon. Le jeu de mensonges et de quiproquos toujours d’actualité est rythmé par des déclarations d’amour en rap, des jeux de lumières étonnants et une justice investigatrice au look branché.  « Que diable toujours de l’argent ! Il semble qu’ils n’aient autre…

  • LE MAG – « Bonjour Ivresse », une pièce à consommer sans modération

    « Bonjour Ivresse » ! Non, ceci n’est pas (encore) le nom de la prochaine soirée BDE… Être ivre de rire le temps d’un soir, c’est le pari relevé par la pièce de Franck le Hen, que l’on ne présente plus. En 6 ans elle a été jouée plus de 1500 fois sur la scène parisienne. Elle est actuellement présentée au théâtre de Dix Heures dans une adaptation particulièrement piquante et survoltée. L’occasion, pour tous, de revivre quelques souvenirs de jeunesse ! La veille de ses trente ans, Benoît redécouvre la liste des choses qu’il s’est promis de faire avant son anniversaire. Accompagné…

  • La Péniche embarque pour la Croisette: reportage sur la Semaine du Cinéma de Sciences Po.

    Je crois que l’expression consacrée est « Un petit pas pour l’homme, un grand pas pour l’Humanité ». Je crois aussi que cette expression convient, à l’échelle de Sciences Po, à la Semaine du Cinéma, dont la première édition s’est déroulée la semaine dernière, du 28 mars au 1er avril. « L’équipe a sans doute écrit un page de l’histoire de Sciences Po » aurait même dit la directrice adjointe de l’école. Le cinéma manquait-il à Sciences Po ? Certainement, oui. On avait déjà une semaine Queer, une semaine des Arts, une semaine écolo, mais pas de semaine de Cinéma. Certes, il y…