Vie du campus

Sciences Po Cuisine & Cie : un sushi en détresse

Lundi soir, 19h15 en salle Eugène Eichtal, du saumon cru dans une main, du riz gluant dans l’autre, Aurélie (vice-présidente de Sciences Po Cuisine & Cie) nous as initié à la fabrication authentique des sushis et des makis. Démonstration suivie de travaux pratiques, une quinzaine de binômes se sont adonnés à la confection de ces délicieux mets sous les yeux attentifs de représentantes des Editions de l’If, maison d’édition spécialisée dans la gastronomie. LaPéniche était là pour couvrir l’événement.

Après une dizaine de sushis, des mains poisseuses et une savoureuse dégustation, les juges ont rendu leur décision en désignant les trois binômes les plus artistiques. Ces derniers se sont vus offrir de magnifiques livres de cuisine pour fans de chocolat ou encore pour étudiants fauchés et peu débrouillards (et votre fidèle reporter n’est pas peu fier d’en faire partie !). Un très bon moment donc, alliant orientalisme et travaux manuels.

Sciences Po Cuisine & Cie est donc une association d’utilité publique qui vous permet d’apprendre à faire des sushis pour seulement 3€, d’en déguster, organise des concours gastronomiques, des brunchs, des visites et encore bien d’autres événements originaux… Mais voilà cette jeune association (seulement un an d’existence) est en danger ! Les membres actifs sont en effet tous en masters et n’ont plus beaucoup de temps à passer dans nos murs, voire sont déjà diplômés, et ne pourront plus assurer seuls la gestion de l’association régulièrement l’an prochain. Ils recherchent donc des actuels 1A et 3A pour reprendre le flambeau.

Que faire, alors, amis sciences-pistes ? Allez-vous laisser mourir une association tissant un tel lien social, répandant un brin d’épicurisme dans cet établissement policé ? Non ! Engagez-vous dans la vie associative, prenez en main votre avenir culinaire et aidez les autres à sortir de leur morne quotidien fait de pâtes sans beurre en rejoignant Sciences Po, Cuisine & Cie en tant que membre actif ! Il n’y a pas tellement de connaissances à avoir, juste l’amour de la bonne bouffe, l’envie de le partager et un brin d’imagination.

L’engagement est à la carte, ça n’est pas censé prendre trop de temps et permet à chacun de s’occuper de ce qui l’intéresse le plus. L’organisation relève de diverses activités, à l’image de celles organisées cette année : contacter des artisans en vue des dégustations, faire la communication dans Sciences Po, organiser des ventes de gâteaux, s’occuper de la maintenance du site internet, accueillir les participants, préparer des réunions pour déterminer les activités à mettre en place, etc… Bref, rien de très compliqué sachant que l’association a déjà commencé à se faire connaître auprès des artisans et des magasins, le travail sera donc simplifié, d’autant plus que les membres de cette année seront toujours là pour filer un coup de main (ou de rouleau à patisseries) si besoin.

Un engagement associatif avant tout ludique, surtout que les membres ont l’air plutôt détendus et ouverts, et que la participation forme à beaucoup de choses (organiser un événement, démarcher, se faire un carnet d’adresses…). Les intéressés peuvent écrire un mail à l’association (sciencespocuisine@gmail.com) qui organisera une réunion fin juin, après les examens (sachant que les membres étant majoritairement féminins, les mâles sont plus que les bienvenus !).

Pour finir, l’asso organise encore un événement la semaine prochaine (le 13 juin), une dégustation de truffes et foie de lotte avec l’entreprise Truffières de Rabasse ; Malheureusement il n’y a déjà plus de places, mais vous pouvez toujours essayer de vous inscrire sur la liste d’attente (on peut toujours rêver après tout, non ?).

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.