On a testé… la campagne d’In pipo veritas

Des festins en péniche, des gladiateurs dans le jardin et un renard sympathique. Cette semaine, vous l’avez remarqué, c’était la folle campagne du BDE. In Pipo Veritas et 3615 SCPO ont rivalisé de bonne humeur et d’originalité pour convaincre les étudiants et récolter un maximum de voix. On a suivi In Pipo Veritas tout au long de la campagne.

Comme toute campagne BDE qui se respecte, une des premières missions d’In Pipo Veritas fut de nourrir une nuée sciences-pistes affamés. Pour cela, leur point fort était bien sûr leur partenariat avec la célèbre marque de café Starbucks, et leurs succulents cupcakes qui eurent un franc succès. Un grand banquet romain, des goûters, des bonbons et des crêpes au Nutella, In Pipo Veritas n’a pas lésiné afin de satisfaire l’appétit des étudiants. On sait tous en effet que l’issue de la campagne dépendra en grande partie de la qualité des pains au chocolat.

foxus_pipus.jpgAu centre de la campagne, le renard Foxus Pipus, mascotte d’In Pipo Veritas chargé de répandre un souffle de bonne humeur au sein des étudiants, mascotte qui reflète assez bien la campagne In Pipo Veritas, fun, sympathique, divertissant et proche des étudiants, le tout dans une ambiance de Rome Antique avec un équipe joyeusement vêtue de toges et autres tenues de gladiateurs. IPV a voulu nous offrir du sensationnel en organisant les jeux du cirque dans le jardin…qui ont malheureusement été abrégés mercredi pour des raisons de sécurité…pour mieux revenir vendredi ! On a pu tirer sur les candidats à la présidentielle lors du chamboule-tout senatus ou éliminer les calories accumulées à force de cupcakes avec les courses en sacs.

Et vendredi, un combat de gladiateur sans merci a eu lieu avec, à la clé, des places pour les Solidays à gagner. Une campagne divertissante donc, mais pas seulement. En effet, IPV s’est aussi lancé dans le spirituel en embauchant une voyante professionnelle dans le rôle de la Pythie, avec qui les étudiants ont pu avoir un entretien et posé une question personnelle à laquelle la voyante leur a répondu en leur tirant des cartes de tarot, de façon assez troublante et déstabilisante. Une expérience inédite de laquelle certains sont sortis particulièrement perturbés. IPV a ainsi souhaité faire découvrir aux étudiants une expérience originale que beaucoup n’auraient pas eu l’occasion de tenter par eux-mêmes. Une liste BDE doit également prouver sa capacité à organiser une grande soirée, IPV n’a pas manqué à l’appel en organisant une véritable orgie romaine, Veni Vidi Richie clou de la campagne, dans une ambiance vieux Lutèce où le meilleur déguisement s’est vu décernée un prix. On peut néanmoins questionner le choix de la salle: une cave certes, mais un espace quelque peu exiguë pour accueillir une soirée BDE d’une école de la taille de Sciences Po. __ gladiateurs.JPGLe véritable atout d’IPV est son équipe motivée et proche des étudiants, ainsi que sa volonté d’intégrer tous les étudiants dans une campagne conviviale.__ IPV a organisé un grand tournoi de poker et recréé un décor Las Vegum à travers de nombreux jeux de casinos afin de pouvoir discuter avec les participants. C’est dans le même esprit de convivialité que l’on a eu droit à une dégustation de vin à 2€ au Bizuth, pour se revigorer après une dure journée de labeur. Une équipe aux petits soins des étudiants, qui leur confère les traditionnels massages des campagnes BDE, et qui a mis en place un système de serviteurs dévoués qui s’empressent de satisfaire les demandes des étudiants en leur apportant café, petits déjeuners et autres gourmandises lors de la dernière journée de campagne.

In Pipo Veritas a mené une campagne divertissante, enthousiaste et conviviale ! La campagne BDE a égayé Sciences Po pendant quelques jours dans une ambiance survoltée, c’est maintenant le moment de voter pour élire la liste qui a su vous convaincre !

Laisser un commentaire