Vie du campus

Le jargon de Sciences Po

Chers nouveaux arrivants dans cette prestigieuse école qu’est la nôtre,

Vous stressez à l’idée de votre premier jour « au 27 ». En fait certains de vos cours sont même « au 56 » (bâtiment B), « au 13 » (bâtiment J), « au 9 » (bâtiment C)…Commencez par mettre le lien, ici en favoris.

Sciences Po Vous avez ensuite entendu parler du WEI (il vous a été conseillé-avec un sourire en coin- d’y aller), vous avez lu l’effroi dans le regard de certains étudiants qui parlaient des inscriptions pédagogiques, et ceux qui ont l’air de SAVOIR vous ont donné rendez vous au gymnase (non, non dites « cafeteria »), en Boutmy, en Chapsal, devant le local du BDE, de l’AS ou en péniche.

Respirez, et lisez ce qui suit.

  • Le 27 (lieu) : raccourci pour désigner le bâtiment principal de Sciences Po, à savoir le 27 rue Saint Guillaume. C’est le centre névralgique de l’institut, où l’on peut trouver les amphis principaux (Boutmy, Chapsal, etc.), le Gymnase, une grande partie de l’administration et un grand nombre de salles de cours ; c’est enfin là où se trouve la mythique Péniche. expression; aller au 27
  • Arcueil (lieu) : (1) Triste ville de banlieue sud parisienne, accessible par le rer b, où se situe la Maison des Examens (2) Lieu de tous les dangers, lieu de torture des étudiants au rythme de deux semaines par année, où le SciencesPiste courageux affrontera ses sujets de partiels et les interminables escaliers. L’arrêt Laplace de la ligne B du RER n’aura bientôt plus aucun secret pour vous.
  • Appariteur (n,m) : Prêtres du culte de Descoings, les Appariteurs gèrent les locaux, possèdent les clefs des passages secrets des bâtiments et parfois acceptent de guider les Étudiants perdus. On les reconnaît à leur costume noir et à leur cravate rouge. Si les portes de vos salles de cours s’ouvrent et se referment plus ou moins silencieusement pendant ceux-ci, sans que personne ne semble être à l’origine de ce phénomène, il s’agit cependant d’eux.
  • AS (n,f) : Association Sportive. Sportifs et fêtards ne manqueront de se rendre aux activités proposées par l’AS, que ce soient les cours de sport (valeur : deux crédits), les différentes soirées et l’inévitable Crit.
  • BdA (n,m) : Bureau des Arts. Association indispensable à tout étudiant s’intéressant de près ou de loin à l’Art ou qui souhaiterait bénéficier de tarifs réduits sur les sorties culturelles parisiennes de l’année (expositions, opéra, théâtre…).
  • BdE (n,m) : Bureau des Etudiants. Association ayant pour but officiel de faciliter la vie des étudiants de Sciences Po via des offres de logements ou d’emploi sur leur site, et pour but officieux d’organiser la vie étudiante nocturne via de nombreuses sorties dans les night club parisiens.
  • Conférence de Méthode (n,f) : Mot technique volontairement compliqué désignant l’équivalent SciencesPiste du TD de la Fac’, soit deux heures de cours en classe d’une vingtaine d’élèves. A donné naissance à l’argot : « Conf’ »
  • Crit’ (n,m) : Aussi appelé Critérium. Évènement sportif annuel opposant les différents IEP de France. La pratique a voulu que s’opère une coalition de tous les IEP contre le seul Sciences Po légitime (c’est-à-dire, naturellement, celui de Paris). Le Crit’ est un grand moment de la vie étudiante à Sciences Po : il est l’exutoire d’un premier semestre – bien souvent – morne, l’occasion pour les sportifs de porter haut les couleurs du 27, pour les supporters de supporter, pour les Provinciaux de se décharger de leur frustration.Plus d’infos sur le site de l’Association Sportive de Sciences Po (lien ici )
  • Diner de conf’ (n,m) : repas organisé par les élèves d’une même conférence. Peut se dérouler au restaurant, dans un parc sous forme de pique-nique, ou même dans le logement exigu de l’un des élèves. Le diner de conf’ est très utile : il permet par exemple de manger à moindres frais lorsque le maitre de conférence est généreux (et présent, ce qui n’est pas forcément le cas).
  • Le Gymnase (n,m) : (1) Cafétéria de Sciences Po située au 27 rue Saint Guillaume, au sous-sol donnant sur le Jardin, haut lieu de la vie étudiante de Sciences Po. (2) Lieu où se situent les permanences de l’AS et du BdE.
  • Inscriptions pédagogiques (n,f): (1) Grand moment de solitude et d’angoisse que tout étudiant vit deux fois par an, ayant pour but de déterminer les cours qu’il aura pendant le semestre et leurs horaires respectifs, via une inscription faite sur l’espace étudiant du site de Sciences Po. (2) course virtuelle aux horaires les plus avantageux. (3) facteur de l’inscription « conflit horaire » sur vos écrans. (4) Simultanément, inscriptions en sport, voir sur le site de l’AS.
  • Le Jardin (n,m) : Cour située entre les bâtiments du 27 rue Saint Guillaume et du 58 rue des Saints Pères, que tout étudiant traverse en moyenne une fois par jour. Endroit fétiche des SciencesPistes amoureux de la nature ou des rencontres. (Jadis l’expression « traverser le jardin » signifiait être accepté à l’ENA puisque les batiments du 56 etaient ceux de la très prestigieuse école, et confèrait ainsi un aspect très symbolique à ce jardin.)
  • La Péniche (n,f) : (1) Banc en bois ornant le hall du 27 Rue Saint Guillaume, haut lieu de la vie étudiante de Sciences Po.*(2) Par extension, hall du 27 rue Saint Guillaume et point de rendez-vous ( … )*(3) Webzine (adjonction de « Web » et de « Magazine ») unanimement reconnu et d’utilité indispensable à tout SciencesPiste (dont Pulitzer lui-même a dit « LaPéniche ? Un exemple de journalisme contemporain »)
  • Richard Descoings (pers. hist.) : Directeur du prestigieux Institut d’Etudes Politiques de Paris. Père de la Pérestroïka de l’institution et de sa popularité à l’étranger. Aussi surnommé « Richie », il est l’objet d’une adoration quasi-mystique d’une partie des étudiants.
  • Triplette (n,f) : groupe d’une vingtaine d’élèves de première année qui suivent ensemble les trois conférences de méthode du tronc commun (Economie, Histoire et Institutions Politiques). La triplette disparaît en deuxième année, au grand dam de nombreux élèves qui regrettent l’esprit de classe lycéenne qu’elle apportait.
  • WEI (n,m) : Weekend d’Intégration. Moment reconnu de débauche et d’intégration à la nouvelle promotion sous un taux d’alcoolémie constant pendant un weekend entier et par la concentration étudiante en un lieu restreint, réservé aux élèves de première année souhaitant décompresser ensemble avant une longue année de travail. Le WEI est organisé tous les ans par le BdE (plus d’informations sur leur site ou à leur local).
  • WER (n,m) : Weekend de RE-intégration. (2nd semestre).

L’équipe de Lapéniche, qui vous souhaite une bonne année universitaire 2009/2010!

2 Comments

  • thierry

    il faut préciser que le crit est parisien en mars 2011 et que les petits 1A qui commencent déjà à se masturber sur la péniche.net sont pleinement invités à s’intéresser à l’évènement

  • Florian

    J’ai une théorie personnelle sur les appariteurs : leur nom vient de « apparition », car c’est ce qu’ils font pendant les heures de cours : une apparition.
    (en fait, ils checkent que le maitre de conf’ est bien là, car il est payé à l’heure)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.