Vie du campus

La nuit du 12 au 13 juin : retour sur « l’affaire BDE »

complot.1171393802.jpgNous ne pouvons rester muets face à l’afflux de commentaires quant aux résultats des élections BdE d’hier que nous avons annoncés.

C’est pourquoi je vais décrire ici tout ce que nous savons à propos de l’organisation du vote.

Florian B., diplômé depuis deux ans, a accepté de programmer gratuitement un script de « vote en ligne » pour le BdE actuel, qui organise les élections. Il m’a demandé le 10 juin si j’étais d’accord pour que l’on héberge ce programme sur http://lapeniche.net/. En effet, le webmaster qui est en train de reconstruire le site du BdE fait partie de la liste Vistamine. Le BdE avait préalablement demandé à l’administration la permission d’ « utiliser la plateforme de reconnaissance des associations, sur le site de Sciences Po ». Autorisation qui leur avait été « refusée ». Mais pourquoi l’administration de Sciences Po met elle des bâtons dans les roues à la démocratie en matière de BDE? Juge-t-elle ce Bureau désuet?

J’ai accepté, à la condition que le vote soit accessible depuis http://lapeniche.net/, D’où le fait que LaPéniche ait hébergé les élections, qui étaient toujours organisées par le BdE.

Le vote s’est déroulé normalement toute la journée, de 13h à minuit. A minuit, Florian a comme convenu arrêté le vote et compté les voix. Il a pu le faire en empruntant un ordinateur à la soirée où il se trouvait à ce moment-là.

Nous avons recueilli les explications de Florian et de Marco P., président du BdE actuel :

Le président du BdE a téléphoné à Florian vers minuit pour lui demander les résultats. Florian les lui a donnés en regardant rapidement, précisant à son interlocuteur qu’il s’agissait de résultats préliminaires et non définitifs – qui comptabilisaient 1578 voix – qui demandaient validation depuis son ordinateur où était programmé le décompte. Il lui a dit lui envoyer un email définitif plus tard dans la soirée, et que ce premier résultat n’était pas un résultat officiel.

En rentrant chez lui vers 1h, Florian consulte à nouveau les résultats (1578 votes en tout), qui apparaissent sous la forme « Liste 1 » ; « Liste 2 » ; « Liste 3 » sur le programme. Il se rend compte qu’il a inversé deux listes, List’n Up et R.E.G.L.E.S., qui ont des scores très proches.

Il envoie donc un email avec les résultats définitifs, que j’ai directement cités dans l’article publié un peu après 2h, et appelle Marco pour le prévenir.

Mais le président du BdE n’a pas attendu la publication définitive des résultats et a appelé M. Palomo, responsable de la vie associative à Sciences Po, pour lui communiquer ces premiers résultats. M. Palomo a appelé à son tour les représentants de la liste R.E.G.L.E.S. (Marco l’a appris un peu plus tard par un membre de la liste Vistamine, elle-même contactée par la liste R.E.G.L.E.S.) Devant le nombre d’appels reçus, Marco a dû donner, de manière confidentielle, ces résultats toujours présentés comme non-officiels aux représentants des trois listes par email.

Pourquoi ce cafouillage ? Parce que la tradition veut que le dépouillement se fasse en présence d’un représentant de chacune des listes, de même que la proclamation des résultats officiels après recomptage, qui peut avoir lieu quelques jours plus tard. Ce premier vote en ligne, qui finissait à minuit, se prêtait mal à l’exercice. La proclamation officielle aurait dû avoir lieu lundi.

Etant donné que le vote était serré, les étudiants, listeux ou non, ne peuvent que se demander si le vote a été régulier, et les commentaires déposés sur notre article d’annonce des résultats le prouve. Nous comprenons ce questionnement.

En effet, il est facile de crier à la manipulation et de ne pas croire en l’erreur, surtout avec des résultats aussi serrés pour les deux listes. L’erreur serait-elle volontaire ?

Il est tout d’abord utile de préciser que même si Florian a des contacts au BdE – la raison pour laquelle il a été sollicité pour programmer le vote -, il n’a aucun intérêt à l’élection de telle ou telle liste.

J’ajouterai ce qui me paraît une remarque de bon sens : pourquoi, dans l’idée de trafiquer le scrutin, Florian aurait-il appelé le président du BdE pour lui donner un premier résultat, s’il comptait le modifier juste après ?

Le président du BdE aurait-il donc quelque chose à voir avec cette erreur ? Car si on parle de manipulation, il faut bien que quelqu’un l’ait faite. Il est difficile à croire qu’un président mal intentionné aurait appelé M. Palomo pour le prévenir du résultat du scrutin, sachant qu’il n’était pas le bon.

Il semble qu’un autre problème apparaisse : les anciens de Sciences Po auraient pu voter, ce qui est contraire au déroulement réglementaire des élections de BdE. D’après Marco, qui a parcouru la liste des votants – précisions que cette liste ne comprend aucune correspondance nom du votant/contenu du vote – et en a déduit que les seuls anciens ayant voté sont d’anciens membres du conseil d’administration du BdE, ce qui est autorisé par les statuts de l’association.

Si la validité du scrutin est en jeu de ce fait et que par ailleurs les résultats voient deux listes au coude à coude, mieux vaut peut-être réorganiser le scrutin, ou organiser un second tour comme un commentaire le suggère (voir article précédent).

En ce qui concerne les élections du BdE à venir, on peut penser à un retour aux méthodes traditionnelles ou à un hébergement sur la plateforme internet de Sciences Po.

Si ce vote en ligne a permis à beaucoup d’étudiants de participer au scrutin et partait d’un bon sentiment, il a déclenché des soupçons ou questions qui n’ont peut-être pas lieu d’être.

44 Comments

  • BB

    HAHA la blague personne est au courant et tt le monde est ds les révisions, la moitié loin de Paris. elle sera encore moins valide que la première. De quoi se compliquer la vie pour un truc comme ça quand même

  • Julien Palomo

    La Commission n’a pas invalidé l’élection du BDE. Je ne sais d’où ce posteur tire son information. Valentine, merci de publier ce commentaire.

  • Moa

    @panpan : En tant qu’association permanente de Sciences Po, ça n’est pas vrai que le bde est totalement indépendant de l’IEP. Ses comptes sont même examinés une fois par an par la commission paritaire.

    Commission paritaire qui a d’ailleurs invalidé l’élection du bde.
    Je dis ça je dis rien, mais vérifie tes sources mon lapin.

  • panpan

    @ pain : si Descoings s’en mêlait, on crierait à l’ingérence. le BDE est une association auto-gérée, la direction de Sciences Po n’a pas son mot à dire sur le déroulement de l’élection.

  • Kristina

    Quoi qu’il en soit, s’il est décidé de continuer le vote en ligne, il faudrait changer un peu le système: pas mal de gens ont voté blanc par erreur, car c’est la case qui était précochée…
    C’est dommage que ces élections aient pris une telle proportion alors que ça aurait pu être un moment sympa dans la vie de scpo! On en viendrait presque à regretter l’année dernière, quand une seule liste se présentait.

  • giudice

    J’aime bien le fait qu’aucun des « anciens » qui ont apparemment pu voter ne donnent leurs noms… c’est pourtant un secret de polichinelle puisque la liste des votants existe…

    Enfin bon de toute façon je vois mal Florian faire partie de quelque magouille que ce soit, faut arrêter de rêver. Cafouillage oui, volontaire non.

  • Juju

    Dans toutes les associations pour lesquelles de tels votes ont lieu, il y a logiquement un second tour. Pour autant, cela ne devrait pas poser de problèmes si quelqu’un consultait les statuts qui doivent prévoir les modalités de renouvellement du CA. Un peu de professionnalisme ne ferait de mal à personne.

  • pain

    Personnellement ce qui me frappe le plus est le manque de réaction de la direction, jusqu’à Richard Descoings qui avait hier en statut facebook « quelqu’un peut-il me dire qui a gagné les élections du BDE ? ». Même pas une déclaration quelconque de Palomo alors même qu’il était au cœur des événements.
    Du coup je me pose plusieurs questions, notamment où sont disponibles les statuts du BDE ? Y a-t-il une référence quelconque à une invalidation des scrutins ? En effet, on raisonne dans le vent tant qu’on ne connait pas précisément quelle est la marge de manœuvre permise par les statuts.

    @marre : je suis aussi en 1A comme beaucoup de ceux qui commentent je pense, étant donné qu’au fond on est les plus concernés par l’élection. Rien ne t’oblige à venir sur la péniche et à suivre cette affaire

  • Bien lire un texte

    @ Anonyme : « précisions que cette liste ne comprend aucune correspondance nom du votant/contenu du vote ». Dommage pour « l’antidémocratisme ».

  • Peter

    @ Marre
    Quelle bonne tranche d’humour, n’est-ce pas? Ta petite personne a été trop sollicitée, assaillie durant cette campagne? On t’a pris à partie, on t’a intimidé?
    Et puis les partiels, c’est tellement important, sinon adieu Harvard en 3A, et attention, il me faut ça sur mon CV; quant au double-diplôme avec Columbia, si j’ai pas A partout, je peux me brosser…
    Pitoyable.

  • Canard

    La règle d’or dans toute élection est que quand il y a une irrégularité quelconque le vote est réorganisé -cf les bulletins dans les chaussettes à Perpignan, l’achat d’électeurs à Corbeil.
    Le fait que des personnes qui n’étaient pas censées voter aient pu le faire représente une irrégularité majeure qui nécessite une correction. Quelque soit la liste que nous avons soutenu et les résultats que nous attendions, nous ne pouvons rester passifs face à cette situation.
    Peut être utiliser les numéros d’étudiants pourrait être plus efficace que les identifiants ENTG !

  • Marre

    On pourrait arreter les frais s’il vous plait?
    Ces élections ont déjà pris de proportions démesurées la semaine derniere, il serait temps de passer à autre chose.
    En première année, on a nos partiels dans une semaine, et me concernant (les autres, je ne sais pas), j’aimerai bien qu’on me foute enfin la paix.
    Un complot aussi mal ficelé ne saurait être possible, et concernant le vote des anciens, il a du profiter à tout le monde.

  • faenor

    La règle c’est scrutin majoritaire à un tour, mais c’est aussi scrutin sans magouille ou sans événements plus que louches. Et même si rien n’a effectivement eu lieu un second tour ne ferait pas de mal pour désamorcer la situation…
    Le BDE c’est aussi notre actualité et on n’a pas plus d’éléments pour parler de fraude pour les élections iraniennes!

  • Badr

    Une des règles de base d’une élection consiste à ne pas changer les règles en cours, ni après; quelque soit le débat qui émerge.
    Scrutin majoritaire à un tour ; c’était la règle.

    Organiser un second tour a beau être « politiquement » correct; ce ne saurait se faire.

    Bon, quitte à parler de fraudes; branchons nous plutôt sur les élections iraniennes ou je ene sais quelle actualité… cette campagne BDE c’était bien marrant; mais ça ne reste que ça quand même !

  • faenor

    On se calme Clément, il est tard certes, mais GdLB ici ne remet aucunement en cause LaPéniche, au contraire il appelle au calme et affirmant que LaPéniche est à même d’éclaircir la situation et d’apaiser, sans accuser qui que ce soit…
    Mais bon, personnellement, favorable à un second tour…

  • Clément Caillol

    @GdLB

    Ok, on a beau le répéter et le démontrer par a + b, apparemment pour certains le message ne passe pas : l’ensemble du Staff de LaPéniche.net n’eu aucun rôle à jouer dans le décompte comme dans le vote à proprement parler. Nous n’avons servi que d’interface, de support informatique car, l’administration n’a pas voulu donner la plateforme de reconnaissance des assos (allez savoir pourquoi) et le site web du BDE n’était pas utilisable (leur Webmaster étant sur la liste vistamine).
    Que la liste que tu supportais n’ait pas gagné, c’est une chose, que tu nous accuse de partialité, c’est de la calomnie. Je n’ai pas plus de renseignement que ce qui est écrit au dessus – et j’ai passé ma journée à les recenser.

  • GdLB

    Le fait que des anciens aient voté c’est une chose, le problème sur l’annonce des résultats en est une autre
    et là dessus, l’article n’éclaircit pas grand-chose
    Si il s’agit d’une inversion entre « liste 1 » et « liste 2 », l’écart annoncé à minuit et demie devrait etre le même que celui annoncé à 2h
    La question est donc est-il possible que des votes « réapparaissent » comme ça?, et LaPéniche (ou Florian) sont a priori les mieux placés pour répondre, éclaircir la situation et apaiser les accusations de triche qui sont envoyées aux uns et aux autres (ou encore les confirmer…)

  • Act

    Si seulement M. Palomo ou qui que ce soit de l’administration en avait quelque chose à faire, ce serait génial. Mais de fait il va encore une fois tout déléguer à Marco Poletti.

  • Obsv

    De nombreux profs ont voté (je l’ai vu des mes yeux) et également beaucoup d’anciens. Le plus simple est évidemment un nouveau vote qui serait entièrement contrôlé par M. Palomo.

  • anonyme

    si les listes des votants avec la liste pour laquelle ils ont voté sont publiées, c’est antidémocratique à mort et au prochain vote je vote blanc

  • un autre vieux

    Je suis un « ancien », jamais ete membre du BDE et j ai évidemment pu voter puisqu’il fallait juste donner un nom et un mot de passe entg et a diplome+1/2 ans, ils sont encore valides !…

  • G.T

    Ca sent tellement la magouille votre truc: « un ancien du BDE responsable des comptes », « un ordinateur en soirée » « un retrournement de dernière minute » « le dernier président du BDE responsable de l’annonce du résultat »… C’est tellement pas clair votre histoire! Attention les gars on commence comme ça et on finit par cacher 5milliards de pertes à son Conseil d’Administration !

    Un 2e vote est évidement à faire!

  • un vieux

    personne n’a dit qu’elle était « disponible au public », et je vois mal pourquoi le fait qu’elle existe puisse poser des problèmes à certains…

    par contre, ce qui est plus suspicieux, c’est qu’en « parcourant » une liste de 1500+ noms on puisse être certain qu’il n’y a aucun ancien qui ne soit pas également ancien membre du BDE… Si le vote était possible avec un identifiant ENTG, alors n’importe qui diplômé depuis moins de 3 ans pouvait voter (j’ai pas essayé), ce qui serait, pour le coup, une irrégularité grave.

  • Emilien

    En effet des anciens ont pu voter, A titre d’exemple, Marco et Florian peuvent vérifier la présence d’un Gaultier B.-G. bien connu des étudiants qui est maintenant ancien et sous d’autres cieux. Scrutin invalide donc.
    Faisons un nouveau scrutin et n’en parlons plus !

  • Hector Baboso

    Je trouve aussi ca étrange que la publication d’une liste de votants soit disponible au public … On peut donc vérifier si ceux qui ont promis de voter ont bien voté, premier pas dans le contrôle des votes.
    C’est mal !

  • @David

    David,

    Dans ce cas là, est-ce que toutes les élections de la République française pourraient être annulées ?
    En effet, un registre des votants est également tenu …

  • enfin!

    Merci pour ces clarifications puisque la journée a été faite de rumeurs en tout genre et je n’ai jamais pensé que Florian puisse tricher lors de ces élections.
    Bravo à tous et bon courage pour list’n up,

  • David

    Vous allez vous faire coincer sur la publication de la liste des votants, mais alors méchamment.

    Le vote est un acte SECRET. Non pas dans son fond, mais dans sa forme : une « liste de votants » n’a pas à être établie.

    Je pense qu’on pourrait annuler une élection, sur cette base, alors faites gaffe.

    Si z’avez besoin d’un avocat… 😀 .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.