Vie du campus

Interview : Yann Thompson, 1A, pour le Club Genepi des étudiants de Sciences-Po

On ne cesse de vous le répéter, c’est la semaine des Associations. Et aujourd’hui, c’est au tour du Club Genepi des étudiants de Sciences-Po de venir se présenter.

  • LaPéniche.net : Bonjour Yann, peux tu te présenter, et nous expliquer ce qui se cache derrière le Club Genepi ?
    Yann : Hello LaPéniche, Yann Thompson, 1A, originaire de Quimper en Bretagne. À l’origine, Genepi est une association uniquement étudiante créée par Valérie Giscard d’Estaing afin de sensibiliser les patrons des Écoles de Commerce à la réinsertion professionnelle des détenus. Le Club Genepi de Sciences-Po, créé il y a un an, a deux principaux objectifs : intervenir en prison, ce qui passe par le soutien scolaire aux détenus et l’animation des activités socio-culturelles ; et informer le public sur le monde de la prison.
  • LaPéniche.net : Ce qui nous amène à vos projets pour cette année …
    Yann : Le Club Genepi prévoit d’animer l’exposition annuelle Talents Cachés qui propose de regarder la prison sous un angle assez original grâce aux œuvres réalisées par des détenus. Nous comptons aussi assurer la projection d’un film sur la prison, suivi d’un débat ; et des cafés-débats avec des intervenants. Il s’agit donc de faire parler de la prison, de nous faire connaître – et pourquoi pas de recruter.
  • LaPéniche.net : Pourquoi voter pour vous ?
    Yann : L’aspect pratique le plus évident semble être la jeunesse de notre association, qui par conséquent ne possède pas un réseau de soutien très dense. Il est important de lutter contre les clichés sur le monde de la prison, notamment à Sciences-Po où certains d’entre nous feront partie de l’élite commerciale ou politique.
  • LaPéniche.net : S’il fallait conclure … ?
    Yann : Pour les plus intéressés d’entre vous, une prochaine réunion d’information est à venir. S’engager ne signifie pas forcément venir en prison, ce qui demande du temps. Enfin pour plus d’informations, rendez-vous sur notre site

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.