Vie du campus

Interview : la Chorale Politique et Syndicale

LaPéniche.net a rencontré pour vous Rémi Bensoussan et Gwenolé Buck, fondateurs de la Chorale Politique et Syndicale, qui chantent en Péniche jusqu’à jeudi prochain.

  • LaPéniche.net : Bonjour à vous deux. Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Gwenolé : Bonjour, je m’appelle Gwenolé, je suis en 5A, master Affaires Publiques, actuellement en stage.

Rémi : Bonjour, je m’appelle Rémi, je suis également en 5A, master Affaires Publiques, en alternance.

  • LaPéniche.net : Vous venez de créer la Chorale Politique et Syndicale « La Victoire en chantant ». Pouvez-nous nous en dire plus ?

Gwenolé : Cette association, pour laquelle vous allez bien évidemment voter, a deux objectifs majeurs. Il s’agit dans un premier lieu de rendre hommage aux luttes politiques et syndicales qui ont façonné l’Histoire de France et du monde, à gauche comme à droite, à travers les chants qu’elles ont produits. Le deuxième objectif est de festoyer, de trinquer, le tout en chantant.

Rémi : Il nous est très important de regrouper des personnes de tous les horizons politiques.

Gwenolé : Bon, c’est vrai, nous connaissons mieux le répertoire de gauche, mais nous aimerions apprendre des chants de droite, ou même centristes, si jamais ça existe… et comme l’a souligné Rémi, le plus important est de se retrouver entre gens sympas qui aiment chanter, quel que soit le bord politique. « Sauf chez quelques illettrés du peuple comme du monde, ce qui rapproche ce n’est pas la communauté des opinions, c’est la consanguinité des esprits. » (Proust)

  • LaPéniche.net : Comment fonctionnera l’association ?

Gwenolé : L’association fonctionnera de manière stalinienne, autoritaire et sclérosée. Toute adhésion implique beaucoup d’engagement et tout nouveau membre devra prêter serment. A vrai dire nous sommes une organisation très secrète qui s’inscrit pleinement dans la tradition du complot judéo-maçonnique. Notre but final est de phagocyter toutes les associations de Sciences Po, puis l’administration.

Rémi : Le lieu est naturellement tenu secret.

  • LaPéniche.net : Comment vous financez-vous ?

Gwenolé : Par des enveloppes brunes de Gautier Sauvagnac…

  • LaPéniche.net : Quelles sont vos objectifs pour cette année ?

Rémi : Nous essaierons de publier un bulletin régulier, La Victoire en chantant, qui se veut être un recueil de dossiers thématiques replaçant les chansons de notre répertoire dans le contexte des luttes et des combats politiques et syndicaux. On pense par exemple à la guerre d’Espagne, au front populaire, aux débuts du socialisme, aux chansons électorales etc. La réalisation d’un carnet de chant est également en projet.

Gwenolé : Et pourquoi pas un CD ou un concert !

  • LaPéniche.net : Vous allez faire revivre le samizdat… Un petit chant ?

Nos deux conspirateurs se regardent et entament La Varsovienne.

  • LaPéniche.net : Un dernier mot ?

Rémi : La Chorale Politique et Syndicale est ouverte à tous sur le principe, même si nous nous réservons le droit d’admission… Nous recherchons des personnes motivées, sachant chanter… ou pas. S’il y avait une personne avec une expérience de la chorale, ça permettrait de donner un peu d’ambition artistique à la chose, sinon, tant pis ! Contactez-nous sur notre groupe Facebook ou sur notre site internet.

  • LaPéniche.net : Merci à vous deux.

7 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.