Le Mag',  Musique

Le MAG – Entrez dans le club secreto du gotan project

Club_Secret_Cover_FA1_Web_72dpi_1

Sors la tête de tes papers, on a une bonne nouvelle et un peu de soleil pour toi. Le nouveau Gotan Project est sorti. Après les magnifiques « Tango 3.0 » et « La revancha en cumbia », entre autres, le groupe franco-suisse-argentin (ça ne s’invente pas) vient illuminer notre mois de décembre froid et studieux avec un opus qui, promis, déchainera tes soirées biblis.

 

biogotan

 

Toujours aussi langoureux et entrainant, le Gotan accentue ici son aspect électro, et propose des remix de ses grands succès. Autant prévenir les puristes du tango, vous risquez de vous trouver déconcertés face à un disque s’éloignant de l’esprit des premiers. Mais une fois passée la surprise des premiers instants, on s’étonne devant la recherche et la qualité de certains morceaux, et on se demande pourquoi diable jamais personne avant n’avait pensé à mélanger de la house et du tango argentin.

Si certains morceaux gagnent en rythme, en vie, en originalité, et nous donnent furieusement envie de travailler notre déhanché, quelques-uns n’apportent pas grand chose de nouveau à l’univers du Gotan. Le manque de régularité de cet opus est certainement un défaut. Mais sa diversité est son plus grand atout, et nous voilà tout à la fois déboussolés et ravis de passer du rythme rapide (et indéniablement porteur d’une certaine tension qui ne te laissera pas, toi, cher auditeur, de marbre) de l’excellent remix de Peligro, dont la version originale figure sur l’album Tango 3.0, à des morceaux parfois même proches du reggaeton. Mais on vous rassure, un reggaeton sur fond d’accordéon et de violon. Tout de même.

L’improbable rencontre électro-tango est globalement une réussite, et donne à entendre l’un des albums les plus originaux de cet hiver.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.