A la une,  Actualités,  CRIT

CRIT J-8 : A la découverte de la Fédécrit

Comme tout bon tournoi qui se respecte, le Crit nécessite une organisation minutieuse et précise, et donc une association pour s’en charger. Association qui demande un équilibre à toute épreuve, puisque, la Fédécrit n’étant pas rattachée à un IEP en particulier (et donc absolument pas rattachée à quelconque AS donc complètement neutre quant aux matchs et aux vainqueurs du Crit), mais étant une association neutre et extérieure dont le bureau change chaque année, est par essence instable. Comme le site d’accueil du Crit change chaque année, on ne se rend pas forcément compte du travail que cela représente, ou du rôle de cette association : voilà pourquoi il a semblé important à la Péniche d’aller à la rencontre de cette organisation, pour en soulever le voile.

  1. La Fédécrit, c’est quoi ?

La Fédécrit est l’organe exécutif de la Fédération des Associations Sportives des Instituts d’Études Politiques de France, une association loi 1901 créée en 2015 par des étudiants de Sciences Po Grenoble. L’association est composée des 10 AS/BDS des 10 Sciences Po de France, et ce sont ces AS/BDS qui chaque année élisent le bureau de la Fédécrit. Ce bureau désigne ensuite une quarantaine de personnes et ils composent ensemble la Fédécrit, chargée de l’organisation du Crit. Le Crit changeant de ville chaque année, les membres de la Fédécrit changent également, tout comme le siège social de l’association.

2. Quels sont vos pôles ?

L’association est composée d’un bureau et de 10 pôles : le pôle bénévole, le pôle communication, le pôle éthique et développement durable, le pôle hébergement, le pôle logistique sportive, le pôle partenariats, le pôle restauration, le pôle santé et sécurité, le pôle soirées et le pôle transports et logistique.

3. Des histoires mythiques sur la Fédécrit ?

Difficile de répondre, mais ce qui est sûr, c’est qu’on ne peut pas se rendre compte ce qu’implique d’être à la Fédécrit avant d’y avoir été. Des jours et des nuits de travail avant le Crit, de rares heures de sommeil pendant l’événement même… Et on a surtout un tas d’histoires sur le Crit pour faire monter la pression ! 

4. Pourquoi le Critérium porte-t-il ce nom ?

Le nom Crit, ou Critérium Inter-IEP, tient son origine d’une rencontre sportive de rugby entre Bordeaux et Toulouse en 1986.

5. Pourquoi votre emblème est-il une amphore ?

L’amphore est le trophée remis au gagnant du classement général. Si un IEP remporte l’amphore trois fois d’affilée, il garde l’amphore et en achète une nouvelle. Ce fut le cas l’année dernière avec Paris et nous aurons donc une nouvelle amphore cette année !

6. Comment se passe la remise des prix ?

La remise des prix est faite sur scène, au cours de la soirée du dimanche soir. Il s’agit d’un vrai moment fort du Crit.

7. Honnêtement, le boulard, vous le jouez ou vous l’avez vraiment ?

Le boulard parisien, on en joue forcément un peu dans notre communication parce que c’est comme ça qu’on est perçus par les IEP. On essaye toutefois de différencier au maximum la Fédécrit de la délégation parisienne par obligation de neutralité. Mais il faut établir une vraie distinction entre la Fédécrit et l’AS de Paris. Nous, on souhaite juste la plus belle compétition possible et que la meilleure délégation remporte l’amphore !

Propos recueillis par Claire Larcher

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.