Vie du campus

Comment ça va les religions ?

2169512166_dff19819b5.jpgDébat jeudi 12 mars à 19h15 en Jean Moulin: « France, Europe, monde… et les religions, comment ça va ? »

« Le XXIème siècle sera religieux ou ne sera pas » André Malraux. Sentence dépassée, prétentieuse, avant-gardiste, erronée ? Que dire des paroles de cet intellectuel libre, engagé et éminemment cultivé? A l’aune d’une crise économique et financière dont personne ne mesure encore réellement l’impact, le phénomène religieux en France, en Europe et dans le monde est en pleine mutation. La religion sera-t-elle l’ersatz de sociétés de consommation secouées ? Une sortie possible de la crise ? Ou simplement synonyme d’un renforcement du fondamentalisme et du communautarisme ? Un vecteur potentiel de violence et d’exclusion?

A l’heure des fatwas ou des caricatures, des débats sociétaux autour de l’euthanasie, de la bio-éthique, du port du voile, de la condition de la femme et des inégalités socio-économiques, le Centre Saint Guillaume (aumônerie catholique de Sciences Po) organise ce jeudi 13 mars en salle Jean Moulin à 19h15, un débat autour d’un thème dont l’ambition respecte très scrupuleusement l’esprit de la maison : « France, Europe, monde… et les religions, comment ça va ? » Vaste sujet ! Selon les dires de son président, « les élèves de toute sensibilité y sont conviés, qu’ils soient de n’importe quelle confession, agnostiques ou athées ».

Pour y répondre, l’inclassable Henri Tincq, ancien directeur du département « Religions » au journal le Monde, reconnu tant pour ses connaissances en la matière que pour ses prises de positions audacieuses, tranchées et parfois dérangeantes pour les milieux catholiques dont il est issu mais dont il ne se sent en rien redevable. Progressiste favorable à l’œcuménisme, c’est un personnage libre, électrique. Lui répondra Henri Madelin, jésuite, enseignant à Sciences Po depuis 1971 et expert de l’Église catholique auprès des instances européennes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.