Vie du campus

L’ENTG pour les nuls

En octobre dernier, nous vous avions divulgué quelques petites astuces pour palier les défaillances de l’ENTG – version webmail.

Place aujourd’hui à un petit tutorial consacré au versant proprement « travail de groupe » – le T et le G – de la bête.

Que Guillaume P. et Antoine C. soient remerciés pour leur aide.


Leçon n° 1 : charger des documents

  1. Prenez un ENTG un jour où il fonctionne bien (90 % du temps en général).
  2. Sur la page d’accueil, cliquez sur « Documents Charger, consulter vos (X) docs « 
  3. Dans le 2e menu déroulant en haut, cliquer sur le nom de groupe qui vous intéresse.
  4. Cliquez sur « Charger fichier » dans le menu en haut au milieu
  5. Après avoir appuyé sur « parcourir », localisez où l’emplacement du document à uploader, sélectionnez le et attendez que l’upload soit terminé.

Voilà, vous avez obtenu le même résultat qu’un mailing à, par exemple, l’ensemble de votre conférence à deux avantages près : – pas d’encombrement inutile des boites emails (limitées à 11 Mo quand Gmail propose 2 500 Mo, mais passons) – vous pouvez mettre à jour le document quand vous voulez en supprimant la version sur l’ENTG et en uploadant une version modifiée.

A ce stade-là, vous utilisez l’ENTG à 70 % de ses capacités. Le filou a encore de la ressource, alors poussons le dans ses retranchements.


Leçon n° 2 : consulter les documents de travail sur l’ENTG

  1. Prenez le même ENTG que dans la leçon n° 1, un jour où il fonctionne toujours
  2. Sur la page d’accueil, cliquez sur « Documents Charger, consulter vos (X) docs « 
  3. Dans le 2e menu déroulant en haut, cliquer sur le nom de groupe qui vous intéresse.
  4. Cliquez sur le document que vous voulez consulter / télécharger

Voilà, vous maîtrisez désormais l’ENTG comme personne. Vous l’avez dompté. Il est votre chose.

Attention : vous ne pouvez pas supprimer un document que vous n’avez pas uploadé vous-même. Seul l’uploadeur d’un document a le pouvoir de le supprimer. Vous ne pourrez donc pas faire des crasses à vos petits camarades. Faudra trouver autre chose.

4 Comments

Leave a Reply