• Vie du campus

    Les Pom-Pom se mettent à nu

    Nos pom-poms sont-elles, comme le dit l'indélicate chanson provinciale au Crit, « des sal*pes » ? Elles-même affirment que 80% des élèves de Sciences Po en sont persuadés. Et à première vue, on serait bien tentés d'être d'accord avec eux. Cuisses aussi vêtues que le crâne de Fabien Barthez, décolleté aussi plongeant que le grand canyon, chorégraphies pour le moins suggestives, ces emblèmes de notre armée sportive ont tout l’attirail des parfaites aguicheuses. Quoique pour certains, qui savent se faire entendre, cette équipe de femelles effarouchées est encore un peu éloignée de l’idéal français du mannequinat décomplexé.