• A la une,  Actualités,  Vie des associations,  Vie du campus

    Le procès de OSS 117 : Sciences Po ne répond plus

    12 ans d’existence, 2 films, 4,3 millions d’entrées. Mardi soir, 6 témoins, 4 avocats, 1 accusé. Le plus célèbre espion français passait à la casserole juridique pour tenter de justifier les siennes, de casseroles. Parce qu’attention, ce n’était pas le OSS 117 des romans d’espionnage qui était jugé en Cour de Boutmy ; c’était le OSS 117 de Jean Dujardin que Révolte-toi Sciences Po présentait. Il avait déjà sauvé le monde deux fois ; ce soir, c’est sa peau qu’il devait sauver. Lucien, Noël et Hubert C’est ainsi que l’accusé du soir se présente, tour à tour, alors que la présidente et le…