• A la une,  Actualités,  Sections et associations politiques,  Vie politique étudiante

    Primaire à gauche : des sciences-pistes en campagne

    La politique n’intéresse plus, les gens la délaissent, n’y croient plus, n’y voient plus aucune solution, tous baissent les bras. Tous ? Non ! Une poignée résiste encore et toujours à l’envahisseur. Leur résistance est tellement acharnée que, la veille du premier tour, chacun voit une « bonne dynamique » pour son candidat, même quand il fait 6%. C’est beau, l’espoir des militants. Au terme du premier tour de la primaire organisée par le PS et ses alliés dimanche 22 janvier, Benoît Hamon arrive en tête avec environ 35 % des voies, suivi par Manuel Valls à 31 %, les…

  • Actualités,  Vie politique étudiante

    Mais qui sont les jeunes pousses de la politique sciencepiste ? (1/2)

    Ils sont jeunes, ils sont en première année à Sciences Po et déjà engagés dans une des nombreuses sections politiques de l’école. Têtes d’affiche politiques de la promo 2019, vous les avez forcément vus en péniche, tracter, tenir une table, discuter, et tout laisse à penser que vous les verrez encore pendant quelques années. Voici la première série de nos portraits des jeunes pousses de la politique sciencepiste. Omar Ben Abderahmen (UMP) Etais-tu engagé avant d’entrer à Sciences Po? J’ai été engagé à l’UMP un an avant d’entrer à Sciences Po, je militais dans mon département, dans ma ville du…

  • Face à face,  Vie politique étudiante

    Le mandat Hollande est-il le signe de l’impossible social-démocratie en France ?

    « Je n’accepterai jamais la division ». C’est par ces termes que Manuel Valls a clos l’Université d’été du PS de La Rochelle le 31 août 2014, rappelant l’importance de la cohésion pour la majorité afin de gouverner. En ce sens, dans une optique de légitimité, Manuel Valls sollicite la confiance des parlementaires par un vote de confiance aujourd’hui à partir de 15 heures. Épreuve risquée puisque le groupe socialiste ne compte plus désormais que 289 membres, soit la majorité absolue des 577 députés ; cependant parmi les élus, les « frondeurs » ont annoncé une abstention collective de leur…