• Cinéma,  Le Mag'

    LE MAG – Joyeuses Innocentes

    « Si on m’avait dit un jour que j’allais accoucher des religieuses polonaises engrossées par des troufions soviétiques ! » La réplique de Samuel, médecin de la croix rouge en 1945, nous plonge tout de suite au coeur des Innocentes. Seul personnage masculin du film, Vincent Macaigne interprète un rôle attachant mais secondaire, celui d’un orphelin de la Shoah qui encapsule son manque affectif dans une petite voix fluette empreinte de cynisme. Il accompagne une Lou de Lâage particulièrement à l’aise dans la peau de Mathilde Beaulieu. Cette fille d’ouvriers communistes, jeune médecin elle aussi, devient, malgré elle, accoucheuse et confidente d’une dizaine…