• A la une,  Actualités,  Vie des associations

    Conférence Génération.s : vers une média-bolisation de la presse ?

    Informer, enquêter, analyser, interroger ou bien encore jouer un rôle de contre-pouvoir : la place des médias est centrale dans nos sociétés démocratiques. Pourtant, ils font aujourd’hui face à une véritable crise dont Julia Cagé, économiste spécialiste des médias et professeure à Sciences Po, Luc Bronner, directeur des rédactions du Monde, et Thomas Huchon, journaliste à Spicee et spécialiste des théories conspirationnistes et des fake news, sont venus discuter jeudi 22 novembre lors de la conférence « Médias et Démocratie » organisée par le comité Génération.s de Sciences Po.L’erreur de la gratuité Alors que l’indépendance des médias est souvent remise en question, Julia…

  • A la une,  Actualités,  Sections et associations politiques,  Vie des associations,  Vie du campus,  Vie politique étudiante

    Tour d’horizon de la rentrée politique de Sciences Po

    Cet article s’adresse particulièrement aux 1A curieux de découvrir la vie politique sciencepiste, l’occasion de dessiner un rapide bilan du ressenti de l’année écoulée et des ambitions envisagées pour la rentrée. Bien des étudiants de Sciences Po ont ressenti un dégonflement de la vie politique pour l’année qui se clôt, comme en attestent deux récents articles, le premier de la Péniche (http://lapeniche.net/lengagement-politique-des-jeunes-a-sciences-po/), le second des Echos (https://start.lesechos.fr/continuer-etudes/vie-etudiante/sciences-po-paris-la-vie-politique-a-beaucoup-decline-12280.php). L’engagement politique bat de l’aile pour beaucoup de militants et l’école n’échappe pas à la restructuration de la période post-élections. Mais d’autres facteurs entrent aussi en compte : ce qui est parfois considéré comme…

  • A la une,  Actualités,  Vie du campus,  Vie politique étudiante

    Benoît Hamon à Sciences Po : un passage remarqué

    « L’utopie ne signifie pas l’irréalisable, mais l’irréalisé ». C’est sur ces mots de Théodore Monod que s’est ouverte la conférence de Benoît Hamon à Sciences Po, ce mercredi 21 janvier au soir, dans un amphithéâtre Boutmy bien rempli. Le ton était donné : l’ancien candidat à la présidentielle était venu présenter sa promesse ambitieuse d’un nouveau modèle social, à l’occasion du lancement du mouvement Génération.s à Sciences Po. Trois axes au programme de ces deux heures : l’analyse de l’avenir du contrat social en France tel que M. Hamon l’envisage, mais aussi un commentaire de l’action du gouvernement Philippe et de la pente…