Vie du campus

Questionnaire de Proust : Dominique Reynié

Après Bertrand Badie et Astrid Von Busekist, voici enfin les réponses – poétiques – au Questionnaire de Proust de Dominique Reynié, professeur des Universités en science politique qui enseigne le cours d’Enjeux Politiques aux élèves de deuxième année de Sciences Po.

Le principal trait de mon caractère. La persévérance.

La qualité que je désire chez un homme. L’intelligence.

La qualité que je désire chez une femme. L’intelligence.

Ce que j’apprécie le plus chez mes amis. Leur patience.

Mon principal défaut. L’inquiétude.

Mon occupation préférée. La lecture.

Mon rêve de bonheur. La sérénité.

Quel serait mon plus grand malheur ? L’éternité.

Ce que je voudrais être. Paisible.

Le pays où je désirerais vivre. L’Atlantide.

La couleur que je préfère. Le Bleu.

La fleur que j’aime. La fleur de peau.

L’oiseau que je préfère. Le poisson volant.

Mes auteurs favoris en prose. Svevo, Fitzgerald, Bernard Malamud, Nicolas Genka, Queneau.

Mes poètes préférés. Abou Nouwas, Charles Baudelaire, Francis Ponge.

Mes héros dans la fiction. Sindbad, Citizen Kane, Yakov Bok.

Mes héroïnes favorites dans la fiction. Shéhérazade, Augustine de Villeblanche.

Mes compositeurs préférés. Mahler, Chostakovitch, Uri Caine, Avishai Cohen.

Mes peintres favoris. Marie Laurencin, Kurosawa.

Mes héros dans la vie réelle. Christophe Colomb et Neil Amstrong.

Mes héroïnes dans l’histoire. Emily Davison, Louise Weiss.

Mes noms favoris. Aristote, Haroun al-Rachid, Nicolas Copernic, Louis Pasteur, Sigmund Freud, Guglielmo Marconi, Alexander Graham Bell, Louis Blériot, André et Edouard Michelin, Herbert Simon.

Ce que je déteste par-dessus tout. La peur.

Ce qu’il y a de mal en moi. L’inquiétude, donc.

Mes aliments préférés. L’eau, le sel.

Personnages historiques que je méprise le plus. Aucun.

Le fait militaire que j’admire le plus. La bataille de l’eau lourde.

La réforme que j’estime le plus. Le suffrage universel.

Le don de la nature que je voudrais avoir. L’asomnie.

Comment j’aimerais mourir. Pendant mon sommeil, donc.

État présent de mon esprit. Dubitatif.

Fautes qui m’inspirent le plus d’indulgence. L’orgueil, la tolérance et la paresse.

Ma devise. La vie est un dimanche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.