Vie du campus

« Our Body », à corps ouvert

our_body.pngOn connaissait la grande mode artistique d’exposer des cadavres, des corps humains vivant enchaînés ou dans une posture particulière, seulement voilà « Our body, à corps ouvert » n’a, a priori, rien d’artistique… Voici le nouveau concept d’exposition anatomique conçu et développé par la fondation médicale chinoise « Anatomical Sciences & Technologies de Hong Kong ».

Un concept nouveau…

Non vous n’êtes pas en cours de bio ou sciences nat’ du lycée où l’on disséquait des souris, grenouilles et autres vertébrés…

L’exposition qui se déroule actuellement à Paris, propose d’étudier minutieusement le corps humain en exposant de vrais corps conservés grâce à une méthode d’assèchement appelée « imprégnation polymérique » permettant de garder un corps sec, inodore et non toxique.

Cette méthode sert habituellement aux étudiants en médecine et aux scientifiques, la voilà exploitée au service du grand public ! Les organes sont dépecés et présentés de manière à mettre en relief chaque système organique (les vaisseaux sanguins du poumon par exemple). Rassurez-vous, pas de crânes décervelés avec des morceaux d’encéphale flottant dans un bocal mais presque…En d’autres termes, rien de gore dans cette exposition qui se veut très « pédagogique et scientifique »,par l’aspect asséché des organes, mais le corps humain y est tellement réaliste que l’on se croirait dans un laboratoire expérimental.

our_body2.jpg« Our body » a pour vocation de donner aux visiteurs « une meilleure connaissance de l’anatomie, des fonctions du corps, et une meilleure appréciation de leur santé ». Vous y trouverez six espaces dédiés aux différents systèmes régissant notre corps : le système musculo-squelettique, le système nerveux, le système uro-génital, le système respiratoire, le système digestif, le système cardio-vasculaire.

Des questions qui restent en suspens

Le tout est très enrichissant… du point de vue expert ! « Our body » est une exposition des plus exhaustives, cependant j’y mettrais plusieurs bémols…

Si on n’a pas déjà quelques connaissances du fonctionnement du corps humain, on peut très vite s’ennuyer. En effet, le ton est peut-être trop scientifique, pas assez ludique. Mais cela nous permet finalement d’éviter le langage trivial, voire infantilisant des expositions grand public.

ourbody3.jpgEnsuite, la relative « nouveauté » du thème : quel intérêt d’exposer de vrais corps quand on peut observer la même chose sur un squelette, des maquettes ou encore des supports explicatifs ? La seule différence est que l’on voit ce que les étudiants de médecine et chercheurs voient habituellement lors de leurs investigations. Et encore, cela ressemble parfois d’avantage à des statuettes qu’à de réels cadavres dans une morgue.

Et enfin, j’aimerais m’arrêter un instant sur la dimension éthique. On exalte la dimension scientifique et pédagogique de l’exposition sans se soucier du respect de l’individu, qui n’aurait peut-être pas trop voulu afficher son corps et ses organes en exposition.

Les médias disposeraient même d’une source d’information affirmant que ces différents cadavres seraient des paysans chinois exploités par la médecine, et qui n’auraient pas donné leur autorisation.

Pour ma part, j’ai trouvé la balade entre de vrais cadavres désséchés assez éprouvante… Aussi intéressants soient-ils, cet exposé cadavérique et cette atmosphère morbide peuvent vite déranger, voire choquer.

Plus d’infos : http://www.ourbodyacorpsouvert.com/

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.