Le Mag',  Musique

La chronique sonore du Mag’ : Joey Bada$$, « Summer Knights »

Le jeune MC de Brooklyn frappe fort avec sa troisième mixtape, parue il y a quelques mois aux Etats-Unis.  Après 1999 et Reject, il revient en cette fin d’année avec un nouveau bijou, poli par les plus grands producteurs de la scène 90s américaine.

Source : ConsequenceOfSound
Source : ConsequenceOfSound

 

Bada$$, le récidiviste

« La Teigne » lâche ses premiers couplets sur Youtube en 2010 alors âgé de seulement 15 ans. Deux ans plus tard, il fait paraître sa première mixtape intitulée 1999 où il affirme un style résolument 90s, à la gloire du rap East Coast. Ces 15 premiers titres lui permettent de décrocher plusieurs prix récompensant la meilleure mixtape de l’année 2012, mais surtout la reconnaissance de la scène rap américaine. Il récidive la même année avec une deuxième mixtape, Rejex, qui confirme le talent de cet artiste naissant. En 2013, c’est au tour de Summer Knight de faire bouger les têtes en rythme grâce à des instrus et un flow entrainants.

 

http://www.youtube.com/watch?v=Qw2NVha1UFc

 

So old school, but still so cool

Si pour vous rien ne vaut le bruit du vinyle ou un sample directement importé des années 70, alors Summer Knight est la mixtape à ne pas manquer.

Né la même année que le célèbre Me Against The World de Tupac, Joey Bada$$ imprègne ses textes de la culture rap américaine des années 90. Les samples, à l’image du titre Swank emprunté à Dwele pour le morceau Hilary $wank, nous plongent dans l’univers old-school tant apprécié par le MC new-yorkais.

Loin d’être avare en terme de phases, Bada$$ propose un rap énergique et rythmé. Les 17 titres alternent entre des morceaux sombres, comme le très bon 95 Til Infinity, et d’autres plus légers à l’image de mon coup de cœur Sweat Dreams.

 

http://www.youtube.com/watch?v=uPn0lH2joX0

 

 

Mais Bada$$ expérimente aussi d’autres sonorités à travers cet opus, comme le montre le titre My Youth où des tonalités reggae se font sentir.

 

L’art de s’entourer

« Et Pro Era dans tout ça ? », c’est ce que peuvent se demander les plus renseignés sur le jeune MC.

Si Bada$$ fait des étincelles en solo, son groupe Pro Era avance des arguments de plus en plus convaincants. Le collectif a dévoilé une seconde mixtape en 2012, intitulée P.E.E.P: The aPROcalypse, sur laquelle paraît l’excellent titre Overseas.

Bada$$ a su s’entourer des plus grands producteurs, comme DJ Premier qui lui a offert son premier single Unorthodox.

Un premier album studio serait en route, en partenariat avec DJ Premier ou encore Q-Tip (A Tribe called Quest), rien que ça.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.