Interview : Laëtitia Baudoin, 5A, pour Afriques et Nouvelles Interdépendances

La semaine des associations est presque finie, mais vous pouvez toujours voter si ce n’est déjà fait. Il est donc toujours temps pour LaPéniche de vous présenter des associations qui peuvent avoir besoin de vos votes!

  • LaPéniche.net : Bonjour Laëtitia, pourrais-tu présenter ton association?

Laëtitia : Bonjour LaPéniche, Laëtitia Baudoin, 5A, Master Communication. Je réprésente l’association Afrique et Nouvelles Interdépendances, qui depuis sa création en Novembre 2002 mobilise la diaspora et les partenaires divers sur les problématiques africaines et les actions concrètes à y mener. Le réseau est une passerelle entre la diaspora, c’est à dire la communauté africaine dispersée à travers le monde, et la société civile africaine. Depuis son dernier conseil d’administration ANI s’est aussi engagé pour que vive la diversité dans les pays d’accueil.

  • LaPéniche.net : Des projets pour cette année?

Laëtitia : Tout à fait, tout d’abord deux programmes transversaux de réflexions et d’actions sur le co-développement en cours, « La Journée de l’Enfant Africain » et « la Bourse aux projets » ayant pour objet : la mobilisation de la diaspora au travers d’actions de plaidoyer et la promotion des investissements et des échanges commerciaux en Afrique. Ensuite, un programme, « Marianne et Moi », sur le thème de la diversité, c’est à dire sous forme d’un appui aux initiatives de la diaspora et des jeunes issus de l’immigration ou non dans le pays d’accueil. Ensuite, nous allons mettre en place un site Internet, un réseau (REDID) de mutualisation et de diffusion des activités de la diaspora, regroupant plus de 200 membres.

  • LaPéniche.net : un mot pour conclure?

Laëtitia : ANI est ouverte aux échanges et à la mutualisation des pratiques, avec tous les étudiants touchés par les problématiques africaines.

Laisser un commentaire