Vie du campus

Expédition à Croix Rouge, la station de métro oubliée de l’Ecole Libre des Sciences Politiques.

Pour se démarquer de sa rivale Anne Hidalgo lors de la campagne municipale pour Paris, Nathalie Kosciusko-Morizet soutient l’idée de réaménager les stations de métro fantômes. En effet, 14 stations parisiennes sont désaffectées. La candidate UMP propose de transformer ces lieux oubliés en salle de spectacle, boîte, piscine municipale ou bien même restaurant.

La proposition NKMienne de rénovation des stations de métro désaffectées peut-elle être prise au sérieux ou ne serait-ce qu’un vaste coup de com’ pour séduire la jeunesse parisienne branchée? Il existe à Paris 14 stations fantômes, leur emplacement et les moyens d’y accéder sont jalousement tenus secrets par la RATP et une petite communauté clandestine de passionnés du sous-sol parisien.

A deux pas de Sciences Po, la vieille station Croix-Rouge était la plus proche de l’École libre des sciences politiques, avant de fermer définitivement le 2 septembre 1939. Pourtant, la ligne 10 la traverse toujours sans s’arrêter et vous pouvez l’apercevoir brièvement entre les arrêts Sèvres-Babylone et Mabillon. Les journalistes de La Péniche se sont enfoncés dans les tunnels obscurs et ont tenu à vous faire vivre un moment de grâce, en se recueillant sur ces quais qui ont vu défiler ces sciences pistes d’une autre époque.

Escalier descendant sur le quai de Croix-Rouge.
Escalier descendant sur le quai de Croix-Rouge.IMG_6826

Quai direction Austerlitz.
Quai direction Austerlitz.
Un guichet sur le quai de la station Croix-Rouge.
Un guichet sur le quai de la station Croix-Rouge.
Vue du quai d'en face.
Vue du quai d’en face.

IMG_6724

Obscurité des tunnels du métro parisien.
Au bout du tunnel au loin, la station Mabillon.

 

Au bout du tunnel au loin, la station Mabillon.
Tunnel menant à Mabillon. Tout le métro reste allumé 24/24.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.