• A la une,  Actualités,  Tribunes

    Rencontre avec Anastasia Colosimo : blasphème et liberté d’expression

    « Nous devons appeler les choses par leur nom et bien nous rendre compte que nous tuons des millions d’hommes chaque fois que nous consentons à penser certaines choses. On ne pense pas mal parce qu’on est un meurtrier. On est un meurtrier parce qu’on pense mal. C’est ainsi qu’on peut être un meurtrier sans avoir jamais tué apparemment. Et c’est ainsi que, plus ou moins, nous sommes tous des meurtriers. » C’est en citant Camus[1] que la philosophe Marylin Maeso[2] rend hommage au professeur Samuel Paty, décapité le 16 octobre pour avoir montré des caricatures à ses élèves. Elle clôt cette…

  • Le Mag',  Littérature

    LE MAG – Eloge du blasphème : une enquête inachevée

    Eloge du blasphème, un titre qui attire le regard. Qui aguiche l’oeil pourrait-on dire. Le lecteur sent tout de suite là un potentiel. Une contradiction presque, entre l’éloge qui se veut édifiant, et le blasphème qui se veut provocateur. De plus, ce livre, écrit par Caroline Fourest en mars 2015, peu après les attentats du 7 janvier s’ancre immédiatement dans un contexte particulier. Ce potentiel lecteur pourrait donc, à juste titre, s’attendre à découvrir un ouvrage faisant tout naturellement l’éloge du blasphème. Que nenni ! Excepté quelques passages sporadiques (soit l’introduction et la conclusion), nous avons avant tout affaire à un…