Vie du campus

Les tandems Transatlantique

Tandem.jpgJeudi soir, Tansatlantique SciencesPo organisait la « Soirée Tandems ». Curieuse d’avoir plus d’informations sur cette initiative très sympa, et pour tout vous expliquer, la dévouée équipe de LaPeniche s’est rendue au bar « Frog & Princess ». On vous dit tout sur la façon de se faire des amis étrangers !

Pour faire avancer un tandem –cet étrange vélo double-, il faut que les deux cyclistes pédalent. Et bien les tandems à SciencesPo, c’est presque pareil, sauf que c’est sans vélo. C’est à vous deux, étudiants motivés, de faire fonctionner ce petit couple nouvellement créé : mils, appels, rencontres… En bref, apprendre à vous connaître et à partager connaissances, culture, expérience.

Parlant d’expérience –bien que courte-, il va sans dire que cette initiative, développée à Sciences Po cette année en parallèle des Buddy Programmes du BDE, est elle aussi franchement très intéressante. En effet, l’association cherche réellement à mettre en contact des étudiants ayant des points communs ; exemple, si vous êtes passionné(e) par les voyages, la culture anglaise et la marche à pied, aucun risque de vous retrouver avec un étudiant espagnol ou italien qui s’intéresserait exclusivement à l’élevage de fourmis ou à la culture de cactus. Non, a priori, il y a beaucoup à découvrir et à partager, et peut être créer une nouvelle relation d’amitié transnationale !

Pour de plus amples précisions, nous avons posé quelques questions à Lou et Joséphine, respectivement vice-présidente de l’association, et chargée des tandems.

  • LaPeniche : Depuis combien de temps les tandems Transatlantique existent-ils ?

Lou & Joséphine : L’association existe depuis six ans, mais les tandems n’ont été mis en place que cette année, bien que nous avions déjà le projet en tête l’année dernière.

  • LaPeniche : Combien y’a-t-il de tandems actuellement ?

L & J : Il y en a 42 –soit 84 étudiants concernés-. On s’attend encore à la formation de trois ou quatre tandems cette semaine, et nous allons sûrement lancer une autre campagne prochainement afin de recruter de nouveaux étudiants.

  • LaPeniche : Quel était le but initial de la création des tandems ?

L & J : En fait, les Buddy Programmes du BDE n’étaient pas très « visibles ». Ici, on était particulièrement motivés pour permettre à des étudiants étrangers de se rencontrer pour créer de nouvelles relations d’amitié.

  • LaPeniche : Les tandems sont-ils seulement franco-américains ?

L & J : Non, en fait l’association en elle-même est franco-américaine, mais les tandems comprennent aussi des Canadiens, des Britanniques, quelques Espagnols et un Italien.

  • LaPeniche : Comment se passe la formation des tandems ?

L & J : Le principe, c’est que les étudiants (français ou étrangers) intéressés nous envoient un mail, avec leurs caractéristiques, centres d’intérêt, la langue qu’ils souhaitent pratiquer… Nous nous occupons de lui trouver un « partenaire » étranger, en répartissant par affinités, de manière à ce qu’ils aient au moins un point commun dont ils peuvent discuter. Après, nous les mettons en contact par mail, et ils sont censés s’écrire et/ou se voir. D’ailleurs, nous avons un certain nombre de demandes de 2A qui souhaitent rencontrer un étranger qui vient de l’université dans laquelle ils vont passer leur 3A, afin d’avoir plus d’informations dessus.

  • LaPeniche : Un projet dans les bacs ?

L & J : Oui, un café-débat international, en partenariat avec la NY University !

  • LaPeniche : Un petit mot de la fin ?

L & J : Rejoignez-nous ! Envoyez un mail à tandems.transatlantique@gmail.com, nous répondons à tous les messages. Ca marche bien, nous avons de nombreux retours très positifs des étudiants, et c’est vraiment une super occasion de se faire des amis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.