Actualités

L’éphémère épopée

L’atmosphère pesante est partie en vacances, les tensions sont toujours présentes et après les enflammées lyriques, places aux enflammées poétiques, satyriques, avec ce billet d’humeur en forme de poème.

L’éphémère épopée

Richard retraité, Gaeremynck débouté,
La voie était ouverte, et l’Institut sauvé.
La chance nous souriait et laissait présager,
Qu’un nouveau directeur serait enfin nommé.
Casanova s’avance, de transparence s’éprend :
Cette fois tout changerait, tout serait différent.
Le candidat choisi serait bien compétent
Et sa désignation se ferait éthiquement.
Son programme cependant ne serait pas connu,
Et toute contestation resterait malvenue.
Nul besoin de savoir, nul besoin de comprendre,
Comment notre Institut ainsi se faisait pendre.

De cette situation, l’UNEF mécontente,
Décide d’organiser une riposte sanglante :
Plus question de parler, sauvons notre diplôme
En allant occuper notre salle du jeu de paume.
Voilà donc que Boutmy, en ce soir envahi,
Croulait sous les assauts d’une foule convertie,
Confondue de plaisir, heureuse de faire l’histoire
Mais ainsi enfermée, ne se faisant pas voir.
Par l’UNEF conduite, par Colon motivée,
Elle voulut appliquer les motions de l’A.G.

Ils partirent donc quatre cent, mais par manque de confort,
Ils se virent quatre rangs, quand arriva l’aurore
Tant, à les voir discourir d’un tel langage,
Les plus endoctrinés se vidaient de courage.
Ils en perdirent deux tiers, aussitôt qu’arrivés,
Que les réseaux sociaux avaient accaparés ;
Le reste, dont le nombre baissait à toute heure,
Brûlant d’impatience, attendant la grande Heure,
Se couche contre terre, et sans faire aucun bruit,
Sombre dans le sommeil d’une si fraîche nuit.
Suivant le mouvement, la garde en fait de même,
Et se tenant cloitrée, sert le stratagème.

Prisonniers consentants, irascibles gaulois,
Ils ne pouvaient réussir et pourtant gardaient foi.
Leurs idéaux primaient, qu’importait la logique
A ces jeunes passionnés de Sciences Politiques ?
« Demain est le grand jour, nous ne laisserons pas
Cette Grande Maison entre les mains de Casa.
Bonus mirobolants, népotisme grandissant,
Ont fini par miner ce Conseil vieillissant
Levons-nous par milliers, saisissons l’occasion
Empêchons d’émerger la nouvelle direction ».

Restreint mais motivé le groupe se retrouva
Dès l’aube vendredi préparé au combat.
En ordre resserré, des chaînes humaines bloquaient
Toutes les voies d’accès, rue d’l’Université.
Une centaine d’étudiants ! La foule était bien là,
Appelant au départ du grand Casanova.
Le symbole y était, mais l’efficacité
D’une telle initiative restait à démontrer.
Les entrées dérobées, les jeux de bâtiments,
Eurent vite fait de tromper la centaine d’étudiants :
Par un tour de passe-passe, que la foule ne vit point
Le Conseil se tint quelques mètres plus loin.

Cheikh Al Makhtun

3 Comments

Répondre à Hugues Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.