• A la une,  Actualités

    Conference with Salome Zourabichvili: Georgian President makes a plea for Europe

    On Monday February 18th, Sciences Po had the honour of hosting an alumni and former professor turned President of Georgia, Salome Zourabichvili, for a 60-minute conference, three months after her election. Amid an impressive security and media coverage, the President gave her vision of the future of the country, a future which she resolutely sees in Europe. The event started with opening words from Sciences Po director Frédéric Mion, in which he introduced the audience to what he described as the President’s « unique and exceptional career« . The daughter of Georgian immigrants who fled after the Soviet invasion, she became a…

  • A la une,  Actualités,  Vie politique étudiante

    Débat Jeunes Européens : Six voix pour une seule Union

    Débat à l’approche des élections européennes… Mardi soir, l’association des Jeunes Européens de Sciences Po a invité plusieurs personnalités politiques afin de débattre en vue du scrutin européen de mai prochain, en amphi Emile Boutmy. Malgré l’échéance des partiels (que l’on voit arriver encore plus vite que l’élection), l’échange a eu lieu sous les yeux d’un public de sciencepistes avertis. Des intervenants issus de différents bords En effet, étaient présents 6 actuels ou anciens députés européens, n’ayant pas les mêmes avis politiques. Ainsi, Jean Arthuis soutient le mouvement d’Emmanuel Macron et de l’autre, tandis que Younous Omarjee représente la France…

  • A la une,  Actualités,  Sections et associations politiques,  Vie du campus,  Vie politique étudiante

    L’Union européenne a-t-elle une politique étrangère ?

    Le 30 septembre 2015, Critique de la Raison Européenne organisait à Sciences Po une conférence débat sur la politique étrangère de l’Union européenne. Les deux personnalités invitées à confronter leurs points de vue étaient le député des Républicains Jacques Myard, spécialiste de politique étrangère, et l’économiste Jacques Sapir, spécialiste des questions européennes et de la politique extérieure de la Russie. Tous deux, convaincus et cherchant à convaincre, illustrant leurs propos d’anecdotes plus ou moins récentes, se montrent pessimistes quant à une Europe unifiée. Ils n’excluent pas une prise d’indépendance de la France. La réaction de l’UE face aux conflits est…