Vie du campus

Le nouveau numéro d’In Vodka Veritas est arrivé !

IVV17.jpgEt comme il ne s’attaque pas (encore) à LaPéniche.net nous vous l’annonçons en exclusivité ! Rendez vous en péniche ou sur http://www.invodkaveritas.com pour obtenir, entre autres, la version des faits quant à « l’invasion ultragauche » de Sciences Po, par son journal le plus satirique! 24 pages de Révolution, Vodka et Rock’n Roll vous attendent!

Ci dessous, IVV annonce son numéro 17 :

Le dernier In Vodka Veritas est arrivé ! En mai, fesse ce qu’il te plaît ! Pour l’occasion, la rédaction s’est (é)penchée sur l’effroyable invasion de notre bel établissement par des forces « anarcho-libertaires » (© David C.) incontrôlées et incontrôlables! Le mouvement anti-Pécresse a en effet été l’occasion d’incursion répétées de la part de ces branleurs de gauchistes, mais heureusement, des personnes courageuses, comme RSP, veillent à répertorier minute après minute l’état d’ébriété de ceux buveurs de bières (quand ils ne colportent pas des rumeurs sur la nomination de Descoings au poste de ministre de l’éducation nationale… ). Tandis que l’UNI et Nouvelle Donne montrent les crocs et créent des comités anti-blocage sur facebook (kikoulol), ou que l’UNEF rappelle sa désapprobation du blocage (en taclant SUD au passage), IVV vous livre en exclusivité les meilleurs moments des occupations

Mais comme IVV ne serait pas IVV sans ses merveilleuses rubriques, vous retrouverez aussi la suite des aventures de Charles Henri, la chronique de l’ambition ordinaire…

4 Comments

  • Louis

    Ce qui serait bien c’est de nous envoyer un mail histoire qu’on vérifie et qu’on corrige dans le prochain, si besoin était. Parce qu’en l’état, ça ne sert pas à grand chose ton message.

  • Un type dont se moque IVV

    D’ailleurs, on me prête des propos dans ce journal lors d’un événement…auquel je n’étais pas !
    Que du bidon…

  • Aurélien

    Numéro très moyen comparé aux autres. Pas une ligne sur le CRIT, ca bascule dans l’insulte directe (Prix « Connerie »), et le traitement du blocage laisse franchement à désirer. Autant c’est marrant au début, autant vers la fin l’article perd son ton cynique qu’on aime tant pour verser dans une diatribe décliniste sur la superficialité de l’étudiant type de Sciences Po « qui-n’en-a-rien-à-foutre-des-réformes-et-qui-ne-pense-qu’a-la-prochaine-soirée-BDE » (diatribe que l’on imagine sans peine rédigée par V. T, dont les propos retranscrits au moment du blocage nous donnent un bon aperçu de sa capacité au dialogue). De même, le Charles-Henri est vraiment médiocre comparé aux autres.
    Pour autant, la photo de Colon at the end est énormissime.

Répondre à Un type dont se moque IVV Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.