La soirée Balkan Boombastic (ou l’alternatif en 6 leçons)

Jeudi devait avoir lieu la première soirée alternative de l’histoire de Sciences Po, la soirée Balkan Boombastic. Un concept alléchant (un son russo-balkanique à en faire pâlir Kusturica, un mix RSP à en faire danser René Rémond sur les tables), mais ridiculement consensuel à côté de ce qui nous attendait : un problème de salle (finalement non privatisée) avec les patrons de la boîte, et ça donne une soirée-plus-alternative-que-ça-tu-meurs.

1) Le concept de l´alternativité poussé jusqu´au bout : une soirée programmée, annulée puis reprogrammée ; un suspens haletant.

2) Une soirée élitiste : le Baron, boîte hype de la capitale, se vante de n´accueillir que 100 personnes ? Avec 50 préventes, le BDE la relègue au rang de la Loco.

3) Une soirée décalée : mettez un gorille, un mac russe, pardon 2, 3 macs russes dans une boîte avec la BO de Grease et des types habillés comme ça : ça, c´est décalé.

4) Une soirée subversive : vous vouliez du son russo-balkanique ? Vous avez eu du Magic System. Vous vouliez RSP aux platines ? Vous pouviez les retrouver au bar, mais pas après 2h : ils étaient déjà partis.

5) Une soirée anarchique : le concept du BDE tout-puissant qui vole en éclats. Un organisateur qui, l´œil hagard, part noyer son désespoir le long des quais brumeux de la nuit parisienne, des membres du BDE introuvables : ici, c´est vous qui gérez.

6) Une soirée initiatique : parce que, comme le disent si bien nos confrères de la RSP, « plantage = apprentissage ».

Pour faire plus alternatif, ça va être dur. Une soirée sans musique ? Une soirée le matin ? On attend vos suggestions…

35 réflexions au sujet de “La soirée Balkan Boombastic (ou l’alternatif en 6 leçons)”

  1. Putain, c’était quand même l’éclate. Surtout le Blackjack. Y a un collègue Prep’ qui s’est fait rouler dessus, mais j’ai fait une petite fortune avant de tout perdre sur un coup de tête, c’était du grand art.

    Tout ça pour faire plaisir aux quatre salopes du fond (aucune de SP), qu’elles aillent pourrir en enfer, toutes autant qu’elles sont. je ne rejouierai qu’en voyant leurs corps calcinés au jour du jugement dernier.

    En plus, elles étaient moches comme des poux en rut.

  2. Au fait toi t’aurais pu venir te présenter, ça aurait été sympa. Là ça fait un peu espionnage, genre lapéniche vous surveille… mais bon ce sont les aléas de la vie aussi !

  3. En fait la première page affiche les infos par ordre d’importance ou d’urgence, mais si tu cliques sur Soirées, le débriefing est bien en première position.

    Pour les gens qui sont venus, on a essayé d’expliquer la situation quand on les voyait, et certains sont venus nous voir pour nous demander. Seulement on avait peu d’info sur le moment, et on comprenait pas. Et je doute que les histoires de contrat et de chèque de caution intéressent les gens, mais bon pourquoi pas.

  4. Ce qui me chiffonne dans la présentation de la page est que figurent en premier des billets de novembre, apparemment l’affichage anti-chronologique en a pris un coup sans grande raison. En passant, j’attends avec impatience le billet pour la soirée de Noël !

    Je ne suis pas allé à la soirée et je ne demandais pas une explication en long, en travers de l’affaire. C’est juste que n’ayant comme seules infos provenant de la Péniche et de RSP, je voulais avoir la position du BDE. J’imagine que ceux qui y sont allés auraient probablement souhaité savoir ce qui s’était vraiment passé sans avoir besoin de connaître toutes les précisions.

    Dans tous les cas, bonne chance pour régler les problèmes avec le Dupleix. ^^

  5. Heu certes mais si on met ça en haut de page, avec la soirée qui arrive et les autres activités, t’es d’accord pour dire que c’est pas très vendeur.

    Après si elle est tardive c’est parce qu’on a pas encore fini de se dépatouiller avec le Duplex au niveau juridique pour retrouver nos billes dans cette sale affaire. On sait toujours pas exactement de quel droit on s’est vu refuser l’accès à la salle.

    Si tu veux, écris-moi un mail et je pourrai t’en dire plus.

  6. Non, sans blague, "on", c’est le BDE. Sans vouloir être méchant, je m’en doutais un peu, je voulais savoir qui était l’organisateur qui part l’oeil hagard. Je suppose que c’est toi, Romain ? ^^
    A part ça, c’est gentil de poster une explication sur le site du BDE, elle est juste tardive et mal placée puisqu’il faut chercher sur la page d’accueil alors que ça mériterait au moins le haut de la page.

  7. Volna, tu as oublié qu’on a presque failli gagné une bouteille de champagne en jouant au black jack (ambiance mafia russe) avec David et les prep ena…pour la prochaine soirée alternative, je vote pour rsp comme organisateur…

  8. Mais c’était LA MEILLEURE SOIRÉE DE TOUS LES TEMPS, on a dit ! Merde quoi, si vous nous bousillez notre méthode Coué, ça va plus le faire. A part ça, on regrette que In Vodka Veritas n’ait pas eu ses reporters sur place : on avait un double exemple de révolution manquée et d’autogestion… .

Répondre à David Annuler la réponse