Vie du campus

La campagne pour l’election du BDE 2012-2013 est lancee!

Les Anciens s’en souviennent. Les petits Jeunots en ont entendu parler. Mystifiée ou décriée, la campagne BDE ne laisse personne indifférent. Cette année encore, les listes en compétition vont rivaliser en offrandes de nourritures, compétitions en tous genres, soirées, cadeaux, en excentricités diverses et variées. A partir de ce lundi sur internet et du mercredi au vendredi soir à Sciences Po, la guerre est déclarée.

BDE

Alors la campagne BDE, moment convivial et ponctuant la vie étudiante de Sciences Po à belle saison, ou aberration compétitive entre deux équipes qui se déchirent pour avoir le monopole des jeux vidéo l’année prochaine ? Qu’on l’attende ou qu’on la méprise, la campagne BDE est sans aucun doute un moment fort dans la vie étudiante et associative. Cette année, deux listes, composées d’une quinzaine d’élèves de première année et d’une dizaine d’élèves de troisième année sont en lice. Elles s’affronteront pendant près d’une semaine afin de constituer le Bureau des Elèves 2012-2013. Déjà, le début de la campagne virtuelle, avec plus de 800 amis sur les deux pages facebook, des sites internet lancés (et bien lancés), des vidéos et des évènements mis en ligne, donne le ton. La 3615 Scpo et la In Pipo Veritas promettent, comme de coutume à Sciences Po, trois jours de grand spectacle.

En quoi consiste une campagne BDE ? Bien évidemment à élire l’équipe qui sera l’année prochaine à la tête d’une des cinq associations permanentes de Sciences Po, en lien direct avec l’administration, et au service de tous les étudiants de Sciences Po, du Collège Universitaire au Master, français ou internationaux (c’est bien le BDE qui est en charge du Buddy Program.) Et pour être élu, pas de chômage. Entre la recherche de sponsors, l’organisation d’évènements, la communication, la gestion stricte du budget (puisque la Commission électorale vérifie avec un œil pour le moins attentif les comptes de campagne), les listes doivent se démener pour offrir aux étudiants la meilleure campagne possible, et prouver qu’elles méritent leur place au soleil. Et puisqu’il faut bien s’égayer un peu, le tout se fait dans une ambiance festive, où les cadeaux et la nourriture pleuvent. Profitez, c’est quand même pas tous les jours Noel.

BDE

Mais au final, quand tombe le verdict ? Après ces quelques jours de campagne enflammée, durant lesquels la Péniche, le hall du 13 U et les jardins seront pris d’assaut par les membres des deux listes, les votes auront lieu le samedi 31 mars et dimanche 1er avril via internet. Le verdict tombera lundi à 15h. Tous les étudiants de Sciences Po sont bien évidemment encouragés à voter, déjà pour remercier les listes de les avoir nourris et blanchis pendant trois jours, mais aussi et surtout pour choisir laquelle des deux leur semble la plus apte à être au BDE l’année prochaine. Et être au BDE, ce n’est pas juste avoir un foie en béton qui permet de se relever de toutes les soirées. Il faut savoir gérer un budget et assurer de lourdes responsabilités, puisque les étudiants ne sont pas les seuls à demander des comptes : en tant qu’association permanente, le BDE doit produire chaque année un bilan moral et financier présenté devant la commission paritaire. Pour organiser une soirée par mois, des week-ends, des voyages, des évènements Buddy Program, le Bal du Bachelor ou encore le Gala (dont le budget moyen est d’environ 250.000€), l’équipe du BDE se doit d’être prête à un très grand investissement, et être très, très motivée.

Alors profitez de cette semaine, gagnez des lots qui font plaisir, allez consulter les programmes des deux listes sur leur site internet respectif, et ce weekend, VOTEZ !

9 Comments

  • Robert

    Et bien disons que c’est partiel parce dans le sens où cet article laisse penser que savoir qui dirigera le prochain aura un quelconque intérêt.

  • Al

    Ils bossent. Ils font quelque chose de leur vie.

    Bon, c’est un peu polémique. Mais reconnaissez le, on le pense tous ( – ceux du BDE, AS, BDA etc.).

    Et si, c’est de toutes façons « strange » si c’est avéré. La Péniche peut bien trouver un autre contributeur.

  • claire

    Strange,

    Elle ne fait pas un article sur les listes, elle vous explique ce que sont les élections BDE, ce qui n’entraine aucune prise de partie.

    Questionnez plutôt l’engagement étudiant des premières années: c’est la première fois qu’un aussi petit groupe d’étudiants s’engage dans la vie associative. Deux listes seulement et des rédacteurs de lapéniche engagés dans plusieurs associations, que ce soit le BDE, le BDA où l’AS: que font les autres?

Répondre à Robert Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.