Vie du campus

Et le vainqueur est…

MAO

Avec 601 voix sur 1514 votants, c’est la liste MAO le Grand Bond qui remporte les élections du Bureau des Élèves de Sciences Po 2011-2012. L’équipe de LaPéniche.net adresse ses plus sincères félicitations au vainqueur !

Les résultats dans l’ordre :

1. MAO le Grand Bond = 601 voix soit 42,72%

2. Connecting Pipo = 523 voix soit 37,17%

3. WAF la Familiste = 283 voix soit 20,11%

Blancs : 107

27 Comments

  • Drac

    @Paidrow : Ayant passé 5 ans à Sciences Po (presque 6 d’une certaine manière), je peux te confirmer que tous les BDE se ressemblent d’une année à l’autre.

    Ce qui varie, en revanche, c’est la QUALITÉ et la COMPÉTENCE des BDE. On dit que « le BDE est toujours critiqué », mais l’intensité des critiques varie, et la variation est souvent méritée. J’ai connu de bons BDE, et des BDE exécrables.

    En fait, pour voter utilement aux élections BDE, ce n’est pas sur les programmes qu’il faut se baser, mais sur les personnes présentes dans les listes.

  • Paidrow

    Moi ce qui me tue c’est surtout que tout le monde se prend la tronche sur des élections qui, au final, nous apportent le même BDE qu’avant. Je n’ai passé que deux ans à Pipo, mais j’ai pas souvenir d’énormes changements dans le comportement du BDE (que je ne critique pas ici, hein) entre ma 1A et ma 2A. Les activités et les soirées se suivent et se ressemblent d’un an à l’autre. Je ne dis pas qu’il y a un manque d’inspiration ou quoi, le budget est limité etc etc, mais il faudrait juste se détendre un poil plus du slip et remettre le but de ces élections dans leur contexte: apporter une liste qui sache organiser de bonnes soirées (hem). Et certes (pour les rageux), le BDE a d’autres activités, mais personnellement (et je connais d’autres personnes dans ce cas), je n’ai jamais senti que le BDE était quelque chose d’essentiel à MA vie d’étudiant (pour LA vie étudiante, c’est autre chose). Ha oui, et les soirées sont à chier.

  • Jeanne

    D’accord avec R. C’est vraiment limite d’appeler sa liste « MAO ». Ce qui m’étonne, ce n’est pas que des étudiants de Sciences Po aient eu cette idée, mais plutôt que Sciences Po n’ait rien dit.

    « j’ai l’impression que t’es pas le genre de personne qui apprécie les blagues sur les lépreux, les handicapés, les nazis, les noirs, les gros et autres arabes ou juifs. »

    –> On peut rire aux blagues juives-nazis les plus hardcores entre amis sans avoir franchement envie d’avoir une liste « hitler » aux élections BDE…

  • Falbala

    @JC : Ce vote est évidement plus légitime que le premier, les résultats sont là. Mao mérite sa victoire, et Connecting a fait un score très honorable. Quant à la WAF, je pense qu’elle a été à nouveau pénalisée, tout simplement parce qu’elle n’a pas pu se débarrasser du lourd discrédit qui pesait sur elle depuis le premier scrutin. J’ai entendu plusieurs sympathisants waffistes dire « je voulais voter WAF, mais je savais que ça ne servirait à rien donc j’ai voté MAO/Connecting pour ne pas que l’autre l’emporte ». Le principe du vote utile l’a emporté à nouveau, ce qui n’aurait pas eu lieu si les progressions n’avaient pas été visibles la première fois. (Que l’on soit clairs, je ne remets pas en cause les vainqueurs, seulement l’écart de voix).

    En attendant, longue vie aux Maoïstes, et big up à la WAF.

  • Marc Aurèle

    Au final, tu prends la peine de lire puis de commenter, preuve que mon commentaire t’affecte. Je ne suis pas plus affecté que ça, je suis pas là l’an prochain. je trouve juste que tout ca releve un peu de la mascarade.

  • Marc Aurèle

    Ou est la légitimé d’un vote avec 1000 participations en moins ? Ok il y a eu des « irrégularités », mais même le premier scrutin était plus légitime que ce dernier. Les gens n’ont pas voté parce que la campagne était loin derrière et qu’ils trouvent ca ridicule de voter une deuxième fois. Et ils ont raison.
    La possibilité de voir la progression a pénalisé la WAF… ne pas la voir l’aurait donc aussi pénalisé ?

  • Jean

    Profond, ce que tu affirmes comme une vérité n’est jamais que ta vérité, pas plus valable que celle d’un autre… Je comprends très bien que certains puissent ne pas être d’accord avec l’idée d’appeler un groupe MAO. Et ça n’a rien avoir avec un manque d’humour.

  • Blagadonf

    Quelle est la différence entre une « première fois » chez les lépreux et une « première fois » chez les autres ?

    -> Chez les autres, le mec il se rate, il repart honteux, la queue entre les jambes. Chez les lépreux, le mec il se rate et c’est la meuf qui repart avec la queue entre les jambes !!

  • Profond.

    R, j’ai l’impression que t’es pas le genre de personne qui apprécie les blagues sur les lépreux, les handicapés, les nazis, les noirs, les gros et autres arabes ou juifs. Les massacres c’est comme tout dans la vie, mieux vaut en rire qu’en pleurer.

  • Ohf

    @R : Moi aussi je suis choqué et secoué de soubresauts de rage dans mon petit corps malingre.

    Plus sérieusement, on peut plus rire de faits atroces maintenant ? é_é

    Le thème de Mao était truculent et rafraichissant, j’ai adoré quant à moi.

  • R

    C’est absolument hilarant, décalé et cool d’intituler une liste bde « MAO » avec pour slogan « Pour un grand bond en avant ». Le fait que le président de la liste ait passé une année en Chine souligne d’autant plus son ignorance ou une bêtise préoccupante… C’est vraiment symptomatique de l’évolution de Sciences Po de voir des étudiants qui assimilent davantage Mao et la Chine maoïste à des tableaux merdiques de pop art plutôt qu’aux 30 millions de Chinois morts lors des famines organisées par le « vrai » grand bond en avant. J’espère au moins que la liste gagnante aura la décence de changer de nom et de ne plus arborer leurs t-shirts rouges aux soirées en boîte où ils se bourreront la gueule…

  • Astérix

    Jules César, tu es vraiment un gros tas de crotte. tu remarqueras methodologiquement que :
    – la Waf a progressé proportionnellement par rapport au premier vote
    – vu que le deuxième vote n’a pas eu lieu en même temps que le premier, il est idiot d’essayer de comparer car les conditions initiales ont grandement été modifiées : plus de campagne sur place, pseudo campagne en ligne, rumeurs sur les listes après l’echec du premier vote…
    – le fait qu’il y ait moins de votants n’est pas forcément un mal, mieux vaut des voix qui ont été exprimées personnellement et individuellement plutôt que des voix obtenues par racolage de la part de toutes les listes, ce qui fait artificiellement gonfler les taux de participation.

    Mais bon, pour comprendre ça, il faut essayer d’être un instant objectif, et dire que « ce second vote ne se justifiait pas » est vraiment très rigolo étant donné que le vainqueur a changé.

    Allez, va te pignoler sur les belles vidéos de Connecting mon JC !

  • Jules César

    Un vote qui aurait plus de sens qu’un autre? Comment selon toi devrait-on découvrir quel vote à plus de sens qu’un autre? Quel vote vaut plus qu’un autre?
    Je suis désolé, mais il me semble qu’on soit là en train de parler de vote censitaire, simplement. Interdisons donc aux étrangers de voter, puisqu’ils ne savent « même pas ce qu’est le BDE », puis ceux en 2A, puisqu’ils ne seront pas là l’an prochain, puis ceux de master, parce qu’ils s’en tapent complètement, etc, etc, etc.
    Non non, tous les votes se valent, malheureusement, tant qu’on n’aura pas inventé une échelle de valeur pertinente pour les mesurer.
    En attendant cette découverte précieuse, il semble que 2500 votes soient plus significatifs que 1300 et quelques. Donc, non, et même si le jeu des petits chevaux te semble ridicule lorsqu’on parle d’un vote, et à moins que tu propose qu’on ne fasse voter que ceux qui répondent à des caractéristiques précises, cela semble un motif suffisamment pertinent au regard de nombreux motifs de vote que nos concitoyens utilisent pour justifier leurs actes…

  • La raison

    Mieux vaut 1400 votants dont le choix a eu un sens, qu’avoir 1000 votants de plus qui s’amusent à jouer aux petits chevaux avec la progression des votes, ou encore qui, étant étrangers, ne sachent même pas ce qu’est le BDE 🙂

  • Antoine

    Si je peux me permettre, le faible nombre de votants s’explique très simplement: 1/ on n’était pas au lendemain d’une semaine entière de campagne, 2/ il n’y a PAS eu de flash newsletter en début de journée ou la veille (merci l’administration), 3/ il n’y a pas eu cette fois-ci ce comportement détestable des listes qui viserait à faire voter les étudiants directement en leur apportant un ordinateur ou un smartphone. On a moins de votes, mais au moins ce sont des votes raisonnés et voulus.

    Et merci au commentaire de Jules César sur la défense des bonnes règles démocratiques, extrêmement drôle: continue dans l’humour tu as de l’avenir mon petit.

  • Jules César

    Finalement, refaire les élections a comporté plus de points négatifs que positifs, ne serait-ce que du côté de la participation par exemple: sans me rappeler du nombre de voix pour la waf, entre mao et connecting pipo il y avait déjà 2000 électeurs exprimés, ce qui était plus que l’an dernier si je ne m’abuse, et en tout cas bien plus que maintenant.
    Aussi, on peut dire bonjour à tous ceux qui disaient: « ouai, les progressions visibles ont pénalisé la waf ». Je les remercie pour avoir participé au débat, leur opinion était très utile, et si elle semble avoir fait pencher la balance en faveur d’un second vote, pour « injustice », alors il semble en définitive que ce second vote ne se justifiait pas, l’argument principal étant absurde.
    N’oublions pas que, pour beaucoup d’étudiants, les élections BDE n’ont pas plus d’importance qu’un concours de karaoké. Alors, ne montons pas sur nos grands chevaux pour défendre le respect des « bonnes règles démocratiques », etc, etc, sachant en outre que celles-ci n’existent pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.