Face à face

Une controverse, deux étudiants engagés et un modérateur : ce sont les Face à Face de La Péniche.

  • Actualités,  Face à face,  Vie politique étudiante

    Faut-il sortir de la zone euro ?

      Originellement, l’euro fut créé dans l’unique but de protéger l’Europe de l’hégémonie américaine du billet vert que traduisait John Connally, secrétaire au Trésor de Richard Nixon au début des années 1970, en ces termes : « le dollar est notre monnaie et c’est votre problème ». Ainsi naquit en 1979 un mécanisme de stabilisation des devises nationales, autrement appelé Système monétaire, que l’euro remplaça le 1er janvier 1999. Si les politiques, à l’image de Dominique Strauss-Kahn, ne cachaient pas leur enthousiasme pour l’euro – « l’euro constitue pour l’Europe un bouclier qui a bien tenu dans cette crise, la…

  • Face à face,  Vie politique étudiante

    Le mandat Hollande est-il le signe de l’impossible social-démocratie en France ?

    « Je n’accepterai jamais la division ». C’est par ces termes que Manuel Valls a clos l’Université d’été du PS de La Rochelle le 31 août 2014, rappelant l’importance de la cohésion pour la majorité afin de gouverner. En ce sens, dans une optique de légitimité, Manuel Valls sollicite la confiance des parlementaires par un vote de confiance aujourd’hui à partir de 15 heures. Épreuve risquée puisque le groupe socialiste ne compte plus désormais que 289 membres, soit la majorité absolue des 577 députés ; cependant parmi les élus, les « frondeurs » ont annoncé une abstention collective de leur…

  • Actualités,  Face à face,  Vie politique étudiante

    Valéry Giscard d’Estaing était-il un président centriste ?

    C’était un 27 Mai 1974, Valéry Giscard d’Estaing aka « VGE » devenait le troisième président de la Ve République, succédant à George Pompidou. Il déclara ainsi, dans son discours d’investiture, ouvrir une « ère nouvelle de la politique française ». Quarante ans après, dans un entretien avec Franz-Olivier Giesbert pour Le Point, VGE revenait sur son mandat en se présentant désormais comme un « homme au centre » et non pas un homme du centre. En effet, les « années Giscard » ont vu des réformes aux idéologies historiquement opposées, entre restriction de l’immigration et politique économique libérale et…